Golden League : la revanche des anciens !

Ce sont donc les Arènes de Metz ( Lorraine ) qui ont eu l’honneur de recevoir l’équipe de France de handball, à l’occasion de ce premier match de la deuxième étape de la Golden League, trois ans après le triomphe du Mondial 2017, organisé sur nos terres.

Pour ce premier match de préparation à l’Euro 2020 ( qui débutera vendredi 10 janvier et qui aura lieu en Autriche, en Norvège et en Suède ), ce sont les anciens qui se sont montrés à leur avantage. Pensant sûrement à cette entrée en lice dans moins d’une semaine face au Portugal, ils n’ont fait qu’une bouchée de bien faibles Serbes (40-26). Ils étaient six Français à avoir plus de 30 ans, dont quatre qui avaient perdu pourtant, peu à peu, de l’influence et de l’importance dans le groupe France : Adrien Dipanda, Luc Abalo, Cédric Sorhaindo et Nikola Karabatic.

STAGE EQUIPE DE FRANCE

Le deuxième nommé de cette liste, Luc Abalo ( photo ci-dessous à l’entraînement d’avant-match ), a été élu homme du match ! Il a notamment porté l’attaque de son équipe en marquant six buts avant la fin de la première période. Nikola Karabatic, lui, enfin guéri de sa double opération à un pied, redevient le leader qu’il fut. Moins fort physiquement que dans ses grandes années, il compense avec sa science du jeu et son expérience. Quant à Adrien Dipanda et Cédric Sorhaindo, ils ont également montré qu’il allait falloir compter sur eux dans les échéances à venir !

STAGE FRANCE

L’Euro, évidemment, qui est presque là, mais surtout, les Jeux Olympiques de Tokyo l’été prochain, doivent guider tout ce groupe habitué à l’ivresse des sommets. Pour cela, il travaille dur, et ce, depuis les derniers jours de 2019. Didier Dinart, le sélectionneur tricolore, fera certainement confiance à ses joueurs d’expérience pour encaisser ce travail foncier et apporter l’expérience nécessaire aux plus jeunes du groupe. Il n’y aura en tout cas aucun répit pour les organismes des Bleus car ils enchaînent dès demain face au Danemark, à l’AccorHotel Arena de Paris, qui a dominé de son côté la Norvège (28-26).

Retrouve toutes les interviews ici