Euro Handball : les Bleues joueront pour le bronze (+ Vidéo)

La fête ne sera pas au rendez-vous pour le 500e match d’Olivier Krumbholz à la tête des Bleues. La malédiction continue, l’équipe de France féminine de handball s’incline une nouvelle fois face à la Norvège, 28-20 (12-11 à la pause), en demi-finale de l’Euro 2022. Les Bleues retrouveront le Monténégro une nouvelle fois pour disputer la troisième place du podium.

Beatrice Edwige et ses cops’ vont devoir se remobiliser

1er acte équilibré

Après six victoires consécutives dans cet Euro 2022, les Bleues ont été battues par une équipe norvégienne hyper performante. Dès la première minute de jeu, la Norvège donne le ton et ouvre le score. Les Françaises répliquent et restent au coude à coude grâce à Cléopâtre Darleux et à une Pauletta Foppa, en grande forme      (photo ci-dessous). En attaque, les joueuses d’Olivier Krumbholz jouent de malchance touchant plusieurs fois la transversale et ratant des occasions quasi-parfaites pour pouvoir revenir au score. Côté défensif, les Françaises rendent une copie correcte dans ce 1er acte même si on sent bien qu’elles souffrent face à Stine Oftedal, auteure de 7 buts dans la rencontre et qui finira MVP du match. Malgré des déchets techniques, les Bleues arrivent toutefois à se maintenir à flots à la fin de cette première demi-heure et ne sont menées que d’un petit point (12-11). Pour la première fois de cet Euro, la France est menée au score.

La forme de Pauletta Foppa n’a pas suffi

2eme acte : les bleues vacillent

Au retour du vestiaire, les Bleues doivent reprendre l’ascendant sur leurs adversaires si elles veulent avoir une chance d’obtenir leur ticket pour la finale. Dans le premier quart d’heure, les Françaises font tout leur possible pour contrer les attaques norvégiennes et essayent de rattraper leur retard.  Mais rien n’y fait tant elles se heurtent aux gardiennes norvégiennes, stratosphériques. Après quarante minutes de jeu, la France est menée de deux points, tout est encore possible. C’est à ce moment qu’Olivier Krumbholz repart sur une défense à 1-5 avec Estelle Nze-Minko qui a bien fonctionné en première mi-temps. Mais qui, cette fois-ci, ne suffira pas… L’équipe de Norvège exploite les déchets techniques des Bleues (et ils sont nombreux !), et creusent le score. A dix mns de la fin du match, les Norvégiennes prennent totalement le contrôle du Match sur  une équipe de France vacillante pour conclure sur un 28-20 qui fait mal aux têtes tricolores. Les Bleues laissent la Norvège rejoindre le Danemark pour disputer la finale et doivent se remobiliser avant d’affronter le Montenegro pour décrocher le bronze.

Retrouve toutes les interviews ici