Euro Handball F : Défaite face aux Russes ( + Vidéo )

Ce n’est jamais évident d’ouvrir un championnat, encore moins à domicile. Les Bleues, opposées jeudi soir à la Russie à Nancy, championne olympique en titre, débutent difficilement sa compétition par une défaite 23 à 26 (11-11 à la mi-temps). Elles doivent se rattraper dès dimanche, face à la Slovénie, afin de conserver une chance de se qualifier pour le Tour Principal à Nantes. 

Les deux équipes ont mis quelques longues minutes à entrer pleinement dans leur match, se jaugeant en défense et ne prenant pas trop de risque en attaque. Jusqu’à la onzième minute, seulement quatre buts furent inscrits, deux de chaque côté. Les Russes prendront l’avantage durant l’exclusion de Laura Flippes et il faudra compter sur une magnifique performance de la jeune Orlane Kanor (4 buts en 4 minutes) pour redonner un coup d’élan à l’équipe de France et prendre une légère avance au score, très vite reperdue pendant une nouvelle exclusion, de Manon Houette cette fois-ci. La capitaine Siraba Dembélé-Pavlovic permet tout de même à son équipe d’égaliser à trois secondes de la mi-temps, 11-11.

En deuxième mi-temps, les françaises, pourtant bien reparties, ont perdu pied après quinze minutes et les Russes profitent de ce temps de faiblesse pour installer leur jeu d’attaque. Malgré les efforts de Camille Ayglon-Saurina, Allison Pineau et Grâce Zaadi Deuna, à dix minutes de la fin, la Russie affiche trois buts d’avance, impossible à rattraper pour les tricolores. Olivier Krumbholz ne trouvera malheureusement pas les solutions pour contourner la défense adversaire et le collectif français s’incline face à son adversaire de la finale olympique. Les deux prochains jours permettront au joueuses et au staff d’étudier au calme cette première rencontre, d’en tirer des conclusions et d’aborder le prochain match contre la Slovénie avec des solutions concrètes en attaque. La route est encore longue jusqu’à Paris mais nul doute que les françaises seront se remobiliser pour atteindre l’objectif européen.

Retrouve toutes les interviews ici