Euro 2022 : Pas de médaille pour les Bleus (+ Vidéo)

Ce dimanche à Budapest, l’équipe de France ne s’est pas relevée de sa courte défaite en demi-finale de cet Euro 2022. Face au Danemark, et même si elle a livré un immense combat qui s’est étiré jusqu’aux prolongations, elle a fini par s’incliner 35 à 32 (13-14). Une défaite cruelle qui la prive donc de la médaille de bronze. C’est donc bredouilles que les Bleus quitteront Budapest ce lundi midi, sans être récompensés de tous leurs efforts et de leur abnégation depuis plus d’un mois. Tombeuse de la France en demi-finale, la Suède remporte sa cinquième couronne européenne face à l’Espagne (27-26) double tenante du titre.

Les Bleus et les Suédois s’étaient offerts 10 mns de bonheur en plus puisqu’ils n’avaient pas réussi à se départager au coup de sifflet final du temps règlementaire (29-29). Mais ce sont les Danois qui débutent mieux cette  prolongation avec deux buts de Rasmus Lauge Schmidt puis Jacob Holm. Magnus Landin stoppe ensuite un tir de Dika Mem et les Bleus sont à la merci d’un +3 des Danois : Rasmus Lauge Schmidt portant sa stat’ personnelle à 3 buts en positionnant son équipe devant (32-29).

Kentin Mahé aura décidément fait tout ce qu’il a pu avec une activité permanente illustrée par un 8e but juste avant le gong (30-32, 65e). Un autre aussi qui a brillé mais cette fois-ci dans l’autre camp, c’est Jacob Holm, doublure remarquable de la star Mikkel Hanssen. Il inscrit le 33e but de la partie alors qu’il reste 4 mns à jouer. Mais lors de la possession de balle, Nicolas Tournat est alors contré par Niklas Landin. Les Danois ont désormais l’avantage et jouent à leur rythme, pour faire tourner le chrono. À l’énergie, les Bleus bonifient quand même le 17e arrêt de Vincent Gérard (photo ci-dessus) avec un but de Melvyn Richardson. Rasmus Lauge Schmidt anéantit alors les derniers espoirs tricolores : le Danemark s’impose 35 à 32

Et même si le coach Guillaume Gille parlait « de fierté » à avoir suite à cette aventure tricolore sur le sol hongrois, c’était bien la tristesse et la déception qui régnaient chez les Bleus…

Déclaration de  Guillaume Gille :  « C’est une déception de ne pas arriver à concrétiser, à valider ce match, qui a été un grand match de handball. On peut être très fier de ce qu’on a réalisé, même s’il y a beaucoup de frustration de ne pas avoir eu cette maitrise dans les derniers instants. On aurait pu mieux négocier certains ballons. On est très déçu, mais aussi fier, car cela a été la compétition la plus compliquée que j’ai pu connaitre, en tant que coach ou en tant que joueur. Les conditions logistiques, les blessures, le Covid, on a eu tous les jours des soucis différents. Néanmoins, avec ce groupe, on a pris beaucoup de plaisir, on sent qu’il est sur la bonne voie. Quand on voit que les trois derniers matchs se jouent dans les derniers instants, cela prouve la difficulté de ramener une médaille de l’Euro ».

Retrouve toutes les interviews ici