Euro 2020 : Aïe, l’Equipe de France déjà au tapis ! ( + Vidéo )

Grande favorite pour son entrée en lice face au Portugal, l’Équipe de France s’est pourtant inclinée (25-28) et compromet déjà ses chances de qualification pour le prochain tour. 

Cette année 2020 commence bien mal pour le handball français… Cette défaite, face à un adversaire qui disputait là son premier match dans une grande compétition depuis…14 ans, fait plus que tâche. Pourtant, les Bleus étaient prévenus. Ils avaient déjà subi la loi des Portugais il y a quelques mois maintenant. Huit, exactement. C’était à Guimaraes, dans le nord du pays.

NORVEGE-SERBIE (38-28)

Les Lusitaniens (allez hop, un peu d’histoire, les kids : la Lusitanie était le nom d’une province romaine impériale fondée sous le principat d’Auguste qui fut le premier empereur romain, de à 14 après J.-C – sachant qu’on prévient que « J.C » signifie Jésus Christ et non Jean-Claude ou Jean-Christophe… – Elle couvrait la plus grande partie de l’actuel Portugal et une partie de l’Espagne ) avaient dominé les tricolores (33-27), dans une rencontre qui comptait pour les qualifis à cet Euro. Mais les Bleus, avaient, semble-t-il, oublié cet épisode malencontreux…. Et, pourtant, malgré un match raté, ils auraient pu espérer mieux. Mais à égalité à quatre minutes de la fin (25-25), ils ont malheureusement continué à se saborder ! 

Les joueurs étaient, logiquement, abattus au coup de sifflet final. Ce qui contrastait avec la joie délirante des Portugais, conscients de leur exploit. Même son de cloche en conférence de presse, où Didier Dinart (photo ci-dessous), le sélectionneur national, reconnaissait le mauvais match de son équipe. Lui, qui n’a jamais su trouver la solution, avec des rotations qui n’ont jamais fonctionné. 
FRANCE-DANEMARK (30-31)
Le premier match de cet Euro 2020 ressemble curieusement à ceux des filles, lors de leur Mondial le mois dernier. Une attaque en berne : 14 ballons perdus et de nombreux tirs sur le gardien adverse, Alfredo Quintana, voire, dans le décor… Autre ressemblance, les Bleus sont maintenant tout proches de sortir de cette compétition par la petite porte, comme les Bleues...Comme les deux premiers de chaque groupe seulement passent ce tour préliminaire, la victoire est donc déjà obligatoire contre la Norvège, qui dispute cet Euro à domicile, et qui s’est elle, promenée face à la Bosnie (32-26)…Gloups..

Retrouve toutes les interviews ici