Désillusion, les Bleues s’arrêtent au Mondial IHF

Et oui, les kids, la désillusion est grande. L’équipe de France féminine de handball sest inclinée face au Danemark, vendredi, dans le tour préliminaire du Mondial IHF 2019. Accrochées par les danoises d’entrée de jeu, les Bleues ont couru après le score durant toute la rencontre, sans jamais prendre l’ascendant. Elles voient ainsi tout espoir d’accéder au tour principal s’envoler et n’auront que deux derniers matches au Japon, pour déterminer leur place dans le classement final de la compétition. Le prochain match face à l’Angola se déroulera dimanche à 12h30 (heure japonaise), à l’Aqua Dôme de Kumamoto.

FRANCE-COREE DU SUD (27-29)

Les deux équipes jouaient toutes les deux gros sur ce match décisif et cela s’est bien senti avec beaucoup de tension durant toute la rencontre. A tel point que toutes les joueuses auront eu des difficultés à rentrer dans la partie avec beaucoup d’occasions de tirs ratées. Les Françaises ont quand même pu imposer une très bonne défense aux danoises en s’appuyant, une nouvelle fois, sur Amandine Leynaud qui a encore sorti un grand match.

L’équipe danoise aura, de son côté, plus de réussite aux tirs, là où les Bleues auront manqué cruellement d’adresse tout au long de la rencontre. Olivier Krumbholz a quand même pu s’appuyer sur un collectif jeune autour de Méline Nocandy, Orlane Kanor et Océane Sercien-Ugolin qui maintiendront la pression sur leurs adversaires jusqu’au bout de la rencontre. Mais il y avait un mur en face…La gardienne Sandra Toft, élue meilleure joueuse de la rencontre a écrasé chaque espoir des françaises de revenir au score. Les deux longueurs de retard à la mi-temps (5-7) se tiendront jusqu’aux dernières secondes. 

Avec cette défaite, la France voit donc sa place au tour principal s’envoler. Elles devront tout de même se remettre en ordre de bataille pour leurs deux dernières rencontres de la compétition, dimanche face à l’Angola et lundi, afin de conclure sur une bonne note…

Retrouve toutes les interviews ici