Demi-Finale de l’Euro Handball F : pas de quartier contre les « Oranje » ! ( + Vidéo )

Demain, à 21 heures, l’équipe de France de handball féminin affrontera, en demi-finale de l’Euro, les Pays-Bas. Médaillées de bronze lors du Mondial 2017, les néerlandaises ont en effet terminé en tête du groupe II. Un match qui se disputera à l’AccorHotels Arena (Paris) devant 15 000 spectateurs très certainement acquis à la cause de nos « petites » Bleues. Mais attention : cette rencontre sera tout sauf une partie de plaisir ! Et si les françaises veulent se hisser en finale de « leur Euro », elles devront sortir le grand jeu. Car l’équipe des Pays-Bas est considérée comme l’une des meilleures nations mondiales du handball féminin. Même si les « Oranje » ( en néerlandais, avec un « j » et on prononce Orane-ye ) n’ont toujours pas remporté de titre. Présentation d’un adversaire qu’il va falloir presser de la première à la dernière minute… 

Les néerlandaises en quête de l’or vont se présenter devant les Françaises avec la rage de vaincre.

Une sélection qui collectionne les médailles
Quand on regarde le palmarès des dernières grandes compétitions de handball féminin, les Pays-Bas sont certainement l’une des équipes les plus médaillées. Les néerlandaises ont en effet atteint les demi-finales des quatre dernières compétitions majeures qu’elles ont disputées. En 2015, elles décrochent, lors des Championnats du Monde, la première médaille de leur histoire. En argent. L’année suivante, pour leur première participation aux Jeux Olympiques, elles se classent quatrièmes. Avant de reprendre leur « moisson » de médailles avec l’argent à l’Euro (2016) puis le bronze aux Championnats du Monde 2017 en Allemagne.
Autant dire qu’elles sont arrivées en France gonflées à bloc et bien décidé à conquérir… l’or. Et avec une équipe pratiquement inchangée, les Néerlandaises ont tous les atouts en main pour y arriver. Seulement voilà… Sur leur route va donc se dresser en demi-finale notre équipe de France ! Avant la compétition, l’entraîneuse des Pays-Bas, Helle Thomsen (ndlr :  qui a d’ailleurs remporté deux médailles consécutives à l’Euro mais avec deux équipes différentes – le bronze avec la Suède en 2014 et l’argent avec les Pays-Bas en 2016 -) déclarait : « Aux championnats d’Europe, toutes les équipes jouent un très bon handball et chaque équipe peut battre toutes les autres. Chaque équipe a un très haut niveau et il est presque impossible de prédire l’issue de ce tournoi. ”

Lois Abbingh sera l’un des « bras armés » de l’armada néerlandaise.

Attention dangers !
Quand on regarde le tableau actuel des meilleures joueuses de la compétition, c’est Estavana Polman qui arrive en tête du côté des Néerlandaises, avec 25 buts marqués et un pourcentage de réussite aux tirs de 47%. Pour autant, deux autres joueuses devront être attentivement surveillées par nos Bleues. Deux joueuses « clés » qui évoluent, l’une en Hongrie et l’autre en Russie…

Et oui, que ce soit avec son équipe nationale ou avec son club de Györi Audi ETO KC (Hongrie), Nycke Groot est une « pièce maîtresse » quand elle est sur le terrain. Ce n’est pas pour rien, d’ailleurs, qu’elle a été désignée : MVP (ndlr : meilleure joueuse) de l’Euro 2016 mais aussi MVP du FINAL4 de la Ligue des Champions 2016/17, meilleure demi-centre de l’Euro 2016 et de la Ligue des Champions en 2015/16 et 2016/17 ! Côté palmarès c’est aussi du très haut niveau avec deux victoires en Ligue des Champions. Les spécialistes s’accordent à dire qu’elle est une des meilleures joueuses au monde en termes de lecture du jeu. Évoluant aussi bien en attaque qu’en défense, elle a, avant cet Euro 2018, disputé 132 matches sous le maillot national, marquant 403 buts.

PAYS BAS-DANEMARK (26-22)

L’autre « terreur » hollandaise évolue au poste d’arrière gauche et se prénomme… Lois Abbingh !  Ses principales qualités ? Sa taille, sa puissance et la précision de son tir. Elle a été nommée meilleure arrière gauche aux Championnats du Monde 2017, où les Pays-Bas ont remporté la médaille de bronze. Souvent complimentée par son entraîneuse pour ses performances de « haute volée », Lois Abbingh a terminé deuxième meilleure buteuse aux Championnats du Monde en Allemagne en 2017, avec 58 buts. Au cours de l’été 2018, Abbingh a été transférée d’Issy Paris à Rostov-Don, devenant ainsi la première joueuse néerlandaise à jouer dans le championnat russe. Avant le début de l’Euro, elle avait joué 129 matchs pour les Pays-Bas et marqué 568 buts.

Voilà les kids, vous en savez un peu plus sur celles qui vont défier l’équipe de France en demi-finale. Et si les co-équipières d’Allison Pineau ne veulent pas se faire manger « à la sauce hollandaise » mais poursuivre l’aventure, elles devront encore monter en régime ! Mais, incontestablement, elles en ont les moyens. On va donc croiser les doigts et espérer les voir « passer à l’Oranje » pour filer en finale ! Allez les filles on compte sur vous ! 

Retrouve toutes les interviews ici