C’est quoi la Golden League de handball ?

Vice-championne olympique à Rio en 2016, championne du monde l’hiver dernier, l’équipe de France de handball s’est qualifiée, en juin, pour disputer l’Euro 2018 qui se déroulera en Croatie, du 12 au 28 janvier prochain. Après une pause estivale bien méritée, nos « Experts » vont se retrouver à l’occasion de la première étape de la Golden League au Danemark. Didier Dinart et son staff viennent d’ailleurs de révéler la liste des 22 joueurs retenus pour disputer cette compétition amicale qui servira de « répétition générale » avant l’Euro. Un groupe dans lequel on retrouve notamment Luka et Nikola Karabatic , Vincent Gérard et Michaël Guigou – absents lors des derniers matches de qualification en juin – mais aussi deux petits « nouveaux » : le Dunkerquois Dylan Garain (21 ans) et le Nantais Romain Lagarde (20 ans). Cette liste nous donne l’occasion de mieux vous faire connaître ce qu’est la Golden League de handball… 

 

 

Le coach Didier Dinart a communiqué la liste des 22 « Experts » retenus pour l’édition 2018 de la Golden League.

 

 

Hommes et femmes à tour de rôle
C’est en 2012 qu’a été créée cette compétition internationale, à l’initiative de trois nations « phares » du handball : le Danemark, la France et la Norvège. Leur ambition était de pouvoir leur permettre de s’affronter à l’occasion d’un tournoi de renommée, regroupant les meilleures équipes, durant les semaines internationales laissées libres par les compétitions officielles de l’EHF (European Handball Federation) et de l’IHF (International Handball Federation). Organisée chaque année, elle concerne alternativement les hommes et les femmes. Son principe est simple : les trois pays fondateurs accueillent, chacun, une étape à domicile. Pour chacune des étapes, la nation organisatrice réunit les deux autres pays fondateurs et convie une quatrième équipe internationale de son choix. Débute alors un tournoi à 4 avec, au programme, 6 matchs répartis sur une durée de 3 ou 4 jours. Côté résultats, on ne tient pas compte de l’équipe invitée dans le classement général et seules les rencontres entre les trois équipes permanentes sont comptabilisées.

 

 

Une édition 2018 relevée
L’édition 2018 concerne donc les hommes et s’annonce particulièrement relevée avec la présence du champion Olympique en titre (le Danemark), du champion du Monde (la France) et du vice-champion du Monde (la Norvège). Autant dire que les matches promettent d’être musclés et constitueront de vrais tests avant l’Euro. Au Danemark, l’équipe invitée sera la Pologne. L’étape française de la Golden League se tiendra, elle, les 6 et 7 janvier 2018,  dans l’antre de l’AccorHotels Arena de Paris. Il s’agira alors des derniers matchs de préparation des Bleus avant le début du championnat d’Europe. L’Egypte devrait être la quatrième équipe présente à Paris. Enfin, la troisième et dernière étape de la Golden League est prévue en Norvège en avril 2018. 

 

 

Les rencontres de Golden League n’ont d’amicales que le nom.

 

 

 

La liste des joueurs retenus pour la Golden League

Gardiens : Cyril DUMOULIN (HBC Nantes) – Vincent GÉRARD (Montpellier HB) – Julien MEYER (Chambéry Savoie HB)
Ailiers gauches : Michaël GUIGOU (Montpellier HB) – Kentin MAHÉ (SG Flensburg-Handewitt)
Arrières gauches : William ACCAMBRAY (Paris SG HB) – Dylan GARAIN (Dunkerque HBGL) – Olivier NYOKAS (HBC Nantes) – Timothey N’GUESSAN (FC Barcelone)
Demi-centre – arrière gauche : Romain LAGARDE (HBC Nantes)
Demi-centres : Nicolas CLAIRE (HBC Nantes) – Nikola KARABATIC (Paris SG HB)
Pivots : Ludovic FABREGAS (Montpellier HB) – Luka KARABATIC (Paris SG HB) – Cédric SORHAINDO (FC Barcelone)
Arrières droits : Adrien DIPANDA (St-Raphaël Var HB) – Valentin PORTE (Montpellier HB) – Nedim REMILI (Paris SG HB) – Dika MEM (FC Barcelone)
Ailiers droits : Luc ABALO (Paris SG HB) – Yanis LENNE (FC Barcelone)

 

Retrouve toutes les interviews ici