laurent blanc

Trophée UNFP : Ne pas confondre meilleur Coach et meilleure équipe !

Comme chaque année, l’UNFP (L’Union Nationale des Footballers professionnels) va décerner le titre de meilleur entraîneur de Ligue 1. L’an passé, Laurent Blanc avait logiquement remporté le Trophée et cette année, il est à nouveau considéré comme « favori » dans la liste des « nominés »

composés aussi de Claude Puel (Nice), Stéphane Moulin (Angers) et Thierry Laurey (GFC Ajaccio).

laurent blanc entraineurO.K ; mais bon, ça veut dire quoi « exactement » meilleur entraîneur de l’année ? car si cela veut dire que l’on récompense, chaque année, l’entraîneur de la meilleure équipe de France, nous, à la rédac des kopkids, on n’est pas d’accord du tout ! Et on le dit !

Car quasiment n’importe quel entraîneur de Ligue 1 aurait, comme Laurent Blanc, amené cette saison le PSG au Titre de Champion de France ainsi qu’en quart de finale de la Ligue des Champions. Alors, certains disent : « oui, mais tu comprends, il faut pouvoir gérer des fortes personnalités comme celle de Zlatan et patati et patata.. ». Ou alors « Et un quart de Finale en Ligue des Champions, c’est quand même pas mal, il a pas eu de chances et patati et patata.. ».

Ben, on n’est pas d’accord ! Pas du tout ! Car un grand Coach est un grand technicien, certes, mais doit être aussi un fin stratège et un éducateur. Et Laurent Blanc n’est ni un stratège (loin s’en faut, vous souvenez vous du système de jeu mis en place lors du quart de finale retour??) et surtout pas un éducateur.

Contrairement à Claude Puel. Lui, est non seulement un fin technicien, qui connaît super bien le jeu et compose son équipe parfaitement en fonction de l’adversaire qu’il a en face, mais il sait aussi gérer parfaitement les joueurs, sait composer en fonction des personnalités et il contribue grandement à l’épanouissement des joueurs.

Il n’y a qu’à voir avec Hatem Ben Arfa. Arrivé au Club en début de saison, considéré comme perdu et « irrécupérable » par la plupart des « grands spécialistes », il nous l’a ressuscité d’entre les footeux en quelques mois ! Et Ben Arfa n’est pas le seul dans ce cas, Puel donnant souvent sa chance aux jeunes et contribuant à les amener au plus haut niveau !

Bref, pour nous, y a pas photo ! C’est Puel, l’entraineur de l’année et non Laurent Blanc, l’entraîneur de la meilleure équipe de l’année.

Retrouve toutes les interviews ici