Quels sont les transferts marquants du Mercato ?

Voilà les kids… le marché des transferts s’est refermé hier à minuit pour les clubs de foot. Comme chaque année, il y a eu du mouvement un peu partout en Europe. Et notamment en Angleterre et en Espagne. Nos clubs français sont, eux, restés plus « discrets ». Du moins ceux qui occupent le haut de tableau. Ainsi, l‘Olympique de Marseille, habituellement très actif, n’a enregistré ni arrivées, ni départs. La nouvelle politique du club et le très bon début de saison (3e place en Ligue Conformara) y sont certainement pour beaucoup. Les dirigeants n’ayant pas souhaité fragiliser l’équilibre de l’équipe. Lyon et Monaco ne se sont pas montrés beaucoup plus actifs. Le PSG, lui, a vu le français Lass Diarra débarquer pour renforcer son milieu de terrain. Un nouveau challenge de taille pour le joueur qui a porté les couleurs du Real Madrid et de l’OM. De son côté, le brésilien Lucas a dit « adieu » à la Capitale pour rejoindre Londres et plus précisément le club de Tottenham.

 

Plus souvent habitué au banc de touche qu’au terrain ces derniers mois, Lucas Moura quitte le PSG pour se relancer à Tottenham.

 

 

Arrivées massives chez les Verts
En réalité, en France, ce sont les clubs en difficulté qui ont profité de ce mercato pour tenter de rectifier « le tir » et de remodeler leurs effectifs. On pense notamment à Bordeaux qui va désormais pouvoir compter, en attaque, sur Martin Braithwaite (qui avait fait les beaux jours de Toulouse) mais surtout à l’AS Saint-Etienne. Les Verts qui pointent à une inquiétante 14e place (à seulement deux points du premier relégable) ont en effet recruté Subotic, Ntep, Mvila et Debuchy. Rien que ça ! Il faut également y ajouter le retour de Robert Beric après son prêt peu convainquant à Anderlecht et celui de Oussama Tannane (Las Palmas). Mais comme on vous l’a dit, les kids, c’est surtout à l’étranger que les transferts les plus marquants ont été réalisés.

 

 

Coutinho à Barcelone
Finalement, il aura fallu « un peu » (beaucoup ?) de patience pour que Philippe Coutinho rejoigne Barcelone. Longtemps « dans les tuyaux » l’été dernier, le transfert s’est donc fait cet hiver pour la somme de 120 millions d’euros plus… 40 millions de bonus. Le milieu offensif brésilien, en provenance de Liverpool, est donc devenu le joueur le plus cher de l’histoire du Barça. Côté départ, le club catalan a vu Mascherano, Rafinha et Arda Turan « faire leurs valises ».

 

 

C’est désormais avec le maillot des Gunners d’Arsenal sur le dos que Pierre-Emerick Aubameyang (Ex Dortmund) va tenter de faire parler la poudre.

 

La valse des attaquants
C’est à un véritable coup de billard « à trois bandes » auquel on a assisté entre Chelsea, Arsenal et Dortmund. Vous êtes prêts ? Alors Arsenal a réussi à attirer « dans ses filets » Pierre-Emerick Aubameyang qui évoluait en Allemagne à Dortmund. Et ce pour la « modique » somme de 63 millions d’euros. Mais pour accepter « le deal », le club allemand avait d’abord besoin de trouver un remplaçant à « Auba ». Cela a été fait avec la venue, en prêt, de Michy Batshuayi fraîchement débarqué de… Chelsea. Du coup, Olivier Giroud, en manque de temps de jeu avec les Gunners d’Arsenal, a mis le cap vers… Chelsea ! Ce n’est pas le seul changement pour l’équipe d’Arsène Wenger, puisque le coach d’Arsenal va également pourvoir compter sur Henrikh Mikhitarian en provenance de Manchester United… l’attaquant Alexis Sanchez faisant lui le chemin inverse !

On finira ce petit tour d’horizon du mercato en vous donnant un dernier chiffre : 490 millions d’euros ! C’est la somme dépensée par les clubs anglais de Premier League lors de ce mercato d’hiver. Du jamais vu ! A titre de comparaison, l’année dernière, les clubs anglais n’avaient dépensé « que » 256 millions d’euros. Des chiffres tout simplement hallucinants…

Retrouve toutes les interviews ici