La petite histoire des grands Clasicos

Vous le savez, les kids, certains matches de foot sont plus tendus ou plus « chauds » et suscitent plus de passion que d’autres… C’est bien évidemment le cas des rencontres qui opposent, chaque année, Barcelone au Real de Madrid. Car la rivalité entre les deux géants du foot espagnol est telle que la tension dans les tribunes et sur le terrain atteint des sommets. Et il n’est pas rare de voir les arbitres être obligés de sortir les cartons jaunes et rouges pour calmer l’ardeur des 22 acteurs… quand ce n’est pas celle des remplaçants ou des entraîneurs.  

FOOT - LIGA - 2016 SPAIN - Apr,2th: Javier Alejandro Mascherano and Jese Rodriguez during the match between FC Barcelona vs Real Madrid, for the round 31 of the Liga BBVA, played at Camp Nou Stadium on 2th Apr 2016 in Barcelona, Spain. (Credit: Mikel Trigueros / Urbanandsport / Cordon Press) Cordon Press *** Local Caption ***
Les matches entre le Real et Barcelone sont toujours très engagés. Parfois trop…

 

1902, le premier Clasico de l’histoire
Le Clasico entre le Barca et Real dépasse toutes les frontières et est suivi partout dans le monde. Il faut dire qu’il met aux prises deux des plus grandes équipes européennes où évoluent les plus meilleurs joueurs… A commencer par les deux plus grandes stars du foot actuel : Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. C’est le 13 mai 1902 que les deux « géants » se sont affrontés pour la première fois. A Madrid, en demi-finale de la Coupe du Couronnement, qui deviendra par la suite Coupe du Roi. Le Barça s’était imposé 3-1 devant quelques centaines de curieux. A l’époque, les journaux n’avaient réservé que quelques lignes à ce qui était alors… un non-événement !

FOOT - LIGA - 2016 mascherano (javier) hernandez (alejandro)
Cartons jaunes et cartons rouges fleurissent lors du Clasico.

 

Le pire de l’histoire ?
Il a certainement eu lieu en octobre 2000 ou en août 2011. En 2000, c’est le retour de Luis Figo – transféré durant l’été au Real Madrid – qui provoque la colère des supporters du Camp Nou (ndlr : le célèbre stade du Barca). A tel point que le joueur portugais sera dans l’impossibilité de tirer un corner à cause d’une pluie d’objets jetés sur le terrain dont… une tête de cochon ! Le match sera interrompu pendant plusieurs minutes et verra, au final, le FC Barcelone l’emporter 2-0. En 2011, la finale de la Supercoupe d’Espagne entre les deux équipes se termine par 3 cartons rouges ! La partie vire même en véritable pugilat en fin de match, suite à un tacle assassin de Marcelo sur Fabregas. Il est exclu, tout comme Ozil et Villa. Les entraîneurs ne sont pas les derniers à participer à ce Clasico «  de la honte » puisque Mourinho, le coach du Real, met un doigt dans l’œil de Vilanova… qui lui répond avec une gifle !

FOOT - LIGA - 2013 messi (lionel) ronaldo (cristiano)
Le Clasico c’est aussi la rencontre entre les deux plus grands joueurs du monde : Lionel Messi et Cristiano Ronaldo.

Les joueurs barcelonais quittent la pelouse
Pour le plus indécis des Clasicos il faut remontrer en 1916. En demi-finale de la Coupe du Roi. Les deux équipes se neutralisent après un spectaculaire 6-6 et doivent disputer une « belle »… Un match décisif que les madrilènes remporteront finalement 4-2 après que l’entraîneur de Barcelone, mécontent de l’arbitrage qu’il juge trop en faveur du Real, ait demandé à ses joueurs de quitter la pelouse un quart d’heure avant la fin du match.  

 

FOOT - LIGA - 2015
Le spectacle est aussi au rendez-vous avez de nombreux buts et quelques « doudounes » pour chaque équipe.


Cartons et « manita »
Enfin, à propos de score spectaculaire et de succès « humiliant » pour l’adversaire, plusieurs Clasicos se sont déjà terminé sur des victoires très nettes pour ne pas dire… des cartons. Ainsi, le 13 juin 1943, le Real pulvérise Barcelone en demi-finale de la Coupe du Généralissime (future Coupe du Roi) sur le score de… (11-1) ! De son côté, le Barca peut se vanter d’avoir infligé au prestigieux Real un cinglant 6-2 à Santiago Bernabeu (le nom du stade du Real) en mai 2009 et un 5 à 0 (un score appelé « Manita ») au Camp Nou en novembre 2010 (un match qui se terminera aussi avec 11 cartons jaunes et un rouge !). Sans oublier un 4 à 0 le 21 novembre 2015, toujours en faveur du FC Barcelone.

Retrouve toutes les interviews ici