Ligue des Nations : Bis repetita des Bleus face à la Croatie ! (+ Vidéo)

L’histoire se répète, les kids ! Sur le même score que celui de la Finale à la Coupe du Monde 2018 (4-2), les Bleus ont dompté les Croates au Stade de France, pour remporter leur deuxième match en Ligue des Nations sur le score de 4-2. Menés 1-0, les Bleus s’en sont remis à Antoine Griezmann, Dayot Upamecano, Olivier Giroud et Anthony Martial pour remettre les pendules à l’heure. 

FRANCE-CROATIE (4-2)

On doit avouer que l’on était plutôt inquiet après un quart d’heure de jeu et l’ouverture du score pour les Croates par l’intermédiaire de l’ancien Lyonnais Dejan Lovren grâce à une superbe frappe croisée (0-1, 17e). Les Bleus couraient en effet dans le vide, n’avaient aucun liant collectif et semblaient bien impuissants face à l’impeccable quadrillage croate. Mais, contre toute attente, la lumière est venue sur une combinaison parfaite à la 43e entre Mendy, Martial et Ben Yedder qui ont réussi à percer le bloc croate pour servir un Griezmann à l’affût face au gardien, égalisant à 1-1. Trois minutes plus tard, c’est Anthony Martial qui a repris un centre de Ben Yedder (2-1, 45e+1) pour mener 2-1, contre le cours du jeu sur une première période où les Bleus nous avaient pas mal inquiété…Mais bon, c’est aussi cela les grandes équipes !

FRANCE-CROATIE (4-2)

Ces deux buts marqués juste avant la pause ont en tout cas bien énervé les Croates qui sont revenus remplis d’agressivité et il n’a pas fallu atenndre beaucoup de temps pour qu’ils concrétisent un nouveau temps fort par Josip Brekalo qui a fait un festival solitaire pour enrhumer successivement Mendy, Upamecano et Lenglet avant de tromper Lloris en solitaire (2-2, 55e) ! Mais les Bleus ont encore su réagir avec un Antoine Griezmann qui retrouve, enfin et petit à petit, ses repères et qui a offert à Upamecano (photo ci-dessous) son premier but en bleu malgré quelques approximations techniques surprenantes tout au long de la rencontre (3-2, 65e). 

FRANCE-CROATIE (4-2)

Il ne manquait donc plus qu’un but pour le bis repetita de la finale mondiale de 2018…Et il est arrivé à la 77e sur un penalty d’Olivier Giroud (4-2) qui marque ainsi son 40e but chez les Bleus à une longueur de Michel Platini au classement des meilleurs buteurs de l’équipe de France ( 40 buts pour Giroud derrière Platini 41 buts et Thierry Henri auteur de 51 buts).

Si cette soirée aura permis qu’un « ancien » se rapproche d’un record, elle aura surtout permis qu’un ado en batte un ! Eduardo Camavinga (photo ci-dessous) est rentré dans l’histoire en devenant, après son entrée en jeu pour la dernière demi-heure, le plus jeune international Français de l’après-guerre, à 17 ans et 128 jours ! Et quand on voit l’aisance gestuelle, la sérénité et l’efficacité technique du garçon, on est sûr que la pépite rennaise ne va pas s’en satisfaire mais voudra marquer nos esprits pendant de très nombreuses années. Tant mieux pour nous, les kids !

FRANCE-CROATIE (4-2)

 

Retrouve toutes les interviews ici