Ligue des Champions : Un PSG bipolaire face à Manchester City

Hier soir, mercredi 28 Avril, nous avons pu assister à une prestation difficile à décrire de la part du PSG. Les parisiens ont montré un jeu digne d’un vainqueur de la ligue des champions en 1ère période. Mais en 2nde période, on se rapprochait plus d’un niveau de milieu de classement en Ligue 1

Une 1ère période très solide

 Le PSG a très bien débuté sa demi-finale aller en prenant d’assaut la cage du Brésilien Ederson à plusieurs reprises. Neymar, Paredes ou encore Bakker s’y sont essayé mais sans pour autant tromper la vigilance du gardien mancunien. C’est un revenant à la compétition qui va réussir à s’ouvrir le chemin du but : Marquinhos ! Absent depuis le 7 Avril, il revient d’une belle manière sur les terrains en battant son compatriote d’une tête smashée à la suite d’un magnifique corner d’Angel Di Maria. Outre le but de Marquinhos, il faut souligner la belle performance de Di Maria qui réalise sa 103ème passe décisive avec le Paris Saint-Germain et égale le record de Safet Susic ! Le PSG rentre donc aux vestiaires avec une avance d’un but sur leurs adversaires du jour. 

PSG-MANCHESTER CITY (1-2)

 

Une 2nde période fantomatique

Au retour des vestiaires, ce n’est plus la même équipe de Paris qu’en 1ère mi-temps que l’on retrouve… Manchester City prend le contrôle du jeu et les parisiens deviennent presque inexistants. Mis à part la tentative de Marco Verratti à la 56ème minute qui aurait pu changer le cours du match, il n’y aura pas d’autres tirs parisiens du reste du match. Les Citizens vont punir se manque d’activité par l’intermédiaire de leur joueur en forme et capitaine, Kevin De Bruyne qui réalise un centre-tir qui va tromper Keylor Navas à la 64ème minute de jeu. 

PSG-MANCHESTER CITY (1-2)

 

Le PSG est alors complétement sorti de son match et à continué à subir jusqu’à la fin du temps réglementaire. Pour illustrer ça, Riyad Mahrez offre la victoire à City sur un coup-franc à la 71ème minute. Le tir de l’Algérien passe au milieu du mur de joueurs parisiens que l’on aurait pu comparer à une passoire à ce moment-là. Navas ne peut malheureusement pas intervenir. Autre point noir de cette 2nde période, le carton rouge reçu par Idrissa Gueye après un tacle dangereux sur Gündogan à la 77ème minute. Manchester City l’emporte donc sur la pelouse du Parc des Princes 2 buts à 1 et se positionne parfaitement pour accéder à la finale de la ligue des champions

PSG-MANCHESTER CITY (1-2)

 

Des statistiques affligeantes

0, c’est le nombre de frappe de Kylian Mbappé pendant le match contre Manchester City. C’est la première fois que ça lui arrive lors d’un match européen. Le nombre de frappe du PSG en 2nde mi-temps n’est pas plus glorieux car il s’élève seulement à 1. Un seul petit tir face à City, ça ne fait pas gagner. Autre statistique en défaveur du PSG, le club parisien n’a remporté aucun de ses 3 derniers matchs à domicile dans la campagne européenne (2 défaites et 1 nul). Les parisiens n’ont jamais battu City lors de leurs rencontres européennes (2 défaites, 2 nuls). On va quand même vous donner une statistique qui pourrait faire plaisir à tous les fans du PSG. Le club s’est qualifié 3 fois sur 6 au tour suivant en compétition européenne après avoir perdu le match aller d’une double confrontation. Une petite lueur d’espoir les kids ?

Enfin, si le PSG ne joue qu’une mi-temps sur deux, ce n’est pas comme ça qu’ils atteindront le sommet de l’Europe. L’Olympique de Marseille va encore pouvoir les chambrer pendant un petit moment ! 

MARSEILLE-MILAN AC (1-0)

 

Et vous les kids, vous voyez le PSG remporter le match retour à Manchester ? Est-ce qu’ils vont aller au bout de la compétition et soulever la coupe aux grandes oreilles ?

Retrouve toutes les interviews ici