Ligue des Champions : Le PSG face au mur jaune (+ Vidéo )

Un mur jaune. Un monstre gigantesque, électrique, indestructible, unique. Un espace sacré se mouvant continuellement avec près de 30 000 âmes chantant debout comme un seul homme. La tribune Sud du Stade de Dortmund, qui accueille sûrement les meilleurs supporters d’Europe, se prépare à recevoir le PSG, ce mardi soir (21h), pour le Match aller en 8es de Finale de Ligue des Champions. Trois saisons que les Parisiens sont éliminés à ce stade de la compétition mais les hommes de Thomas Tuchel, passé deux ans chez leurs adversaires du soir et qui « n’a pas de mots pour décrire cette ambiance », sont pourtant bien décidés à fissurer ce mur. Coup d’envoi 21 heures, juste après l’immense frisson où épaules contre épaules, écharpes jaune et noir brandies fièrement, ils entendront les supporters allemands entonner leur hymne, « You’ll Never Walk Alone »

Les Parisiens pourront en tout cas compter sur les talents de Neymar, même s’il risque de manquer de rythme puisque absent sur les quatre derniers matchs du PSG en raison d’une blessure aux côtes et du prodige Mbappé qui voudra retrouver des sensations en pensant à son doublé de 2017 face aux mêmes adversaires, lorsqu’il jouait sous les couleurs de Monaco. Mais le problème à résoudre est qu’ il y aura d’autres surdoués en face…notamment un certain Norvégien du nom d’Erling Haaland. Âgé de 19 ans ( photo ci-dessous ), il a été recruté par le Borussia cet hiver après ses huit buts inscrits en phase de poule et les défenseurs parisiens sont prévenus : s’ils ne musellent pas ce physique hors normes, le mur jaune risque d’exulter à plusieurs reprises…

BORUSSIA DORTMUND-FC UNION BERLIN (5-0)

Pendant ce temps là, il y aura une autre rencontre européenne au sommet, ce mardi soir, avec les Reds de Liverpool, champions d’Europe en titre qui se déplaceront sur la pelouse de l’Atlético Madrid qui ne souffrira toutefois d’aucun complexe d’infériorité avec leurs deux finales disputées lors des six dernières éditions.

Retrouve toutes les interviews ici