Ligue des Champions : Le grand soir pour l’OL !

Alors que Cristiano Ronaldo a été le bourreau de l’Atletico Madrid , mardi soir, en inscrivant un incroyable triplé avec la Juventus en 8e de finale retour en Ligue des Champions (3-0) et qu’ils se qualifient donc en quart  en se repositionnant comme l’un des favoris en compagnie de Manchester City qui a fait de la bouillie-de-pudding de Schalke 04 avec cette victoire de ouf 7-0 (victoire 3-2 au Match aller ), c’est au tour de l’OL de réaliser un exploit ce soir ! 

LYON-ST ETIENNE (1-0)

Trois semaines après leur match nul à domicile (0-0) contre le Barça en 8e de finale aller, les hommes de Bruno Genesio se déplacent donc au Camp Nou et pourraient donc se qualifier, en cas de but(s) marqué(s), avec un match nul. Mais face aux cinq titres des Catalans, revigorés par deux « Clasicos » remportés en quatre jours face au rival Real de Madrid et un Léo Messi qui va vouloir « répondre » à distance à Ronaldo, les Lyonnais vont devoir sortir un match de géant pour se qualifier ! On se dit quand même que tous les espoirs sont permis quand on pense que l’OL n’a perdu aucun match de la compète avec 6 victoires et un nul et que les Gones vont pouvoir compter sur le retour de leur maître à jouer Nabil Fekir ! D’autant plus, s’il peut compter sur le soutien de  Ndombelé et Depay qui doivent saisir l’opportunité de hisser leur niveau de jeu.

LYON-TOULOUSE (5-1)

Voilà le scénario idéal que la rédac’ a imaginé… : L’OL marque très tôt, à la 12e minute de jeu par un coup franc de dinguo de Nabil Fékir d’une magnifique frappe enroulée en pleine lucarne droite, puis parvient à résister aux multiples aux assauts offensifs barcelonais jusqu’à la pause. Au retour des vestiaires, la réorganisation technique décidée par Bruno Genesio pour museler Leo Messi puis jouer sur des contres éclairs, n’empêche pas le génie argentin de marquer à la 67e minute de jeu. Les Gones ne s’affolent pas mais sont condamnés à jouer dans leur surface en subissant un pressing incroyable mais Anthony Lopes sort deux arrêts décisifs à la 76e et 81e mn de jeu…c’est à ce moment là que sur un contre, Memphis Depay offre la victoire 2-1 aux Gones qui se qualifient ! L’arbitre ( le même qui a arbitré le match retour du PSG face à Manchester United…c’est un signe…!) siffle la fin du Match, les Gones, épuisés mais ivres de bonheur, sont couchés les bras en croix sur la pelouse et Bruno Genesio est seul sur son banc, les yeux dans les étoiles, en séchant une larme. Quant à Jean-Michel Aulas, après avoir salué la main du Président barcelonais d’une manière très courtoise en tribune officielle, il se rend direct dans le vestiaire des Gones pour monter sur la table et se lancer dans une Breakdance endiablée (L’organisation de Paris 2024 récupère les images…). On veut le voir ça, ALLEZ l’OL !!

MAGAZINE COUPET

Retrouve toutes les interviews ici