Ligue des Champions : Deux défaites méritées pour le PSG et Monaco ( + Vidéos )

Pour leur entrée en Ligue des Champions, les Reds avaient promis l’enfer au PSG à Anfield Road, le stade mythique de Liverpool, et bien les Parisiens y ont eu droit dès l’entame du Match avec un public en feu et un premier quart d’heure de furie heureusement contré par quatre sauvetages impressionnants de leur gardien Aréola, sans qui Paris aurait sûrement sombré. 

Un score de 2-1 pour Liverpool à la pause ( Sturridge 29e, Milner sur pénalty 37e puis Meunier pour le PSG à la 39e ), le PSG s’en sortait en fait assez bien avec ce but du Belge qui laissait encore des espoirs pour le deuxième acte. Mais avec un collectif fébrile, peu de sens tactique et certaines de ses stars qui n’ont pas pesé individuellement ( notamment brésilienne…), il a fallu attendre la 83e minute pour que Mbappé, dans une action confuse, permette d’égaliser. A 2-2, les Parisiens auraient vraiment fait une bonne affaire mais les Reds sont des winners qui ne lâchent jamais rien, à l’image de Firmino qui marque à une minute de la fin pour finir sur un score de 3-2. Sincèrement mérité car sur ce Match, les Reds se sont montrés d’un autre niveau et le PSG a pris une petite leçon de Foot avec des joueurs qui n’arrivent toujours pas à se surpasser et à se montrer assez solidaires dans ce type de grands rendez-vous…

Allez hop, on passe à Monaco qui débutait sa Ligue des Champions en recevant l’Atletico Madrid de Griezou. Et bien…, la série noire continue pour le Club monégasque avec cette nouvelle défaite 1-2  face aux Colchoneros. Samuel Grandsir avait pourtant ouvert le score à la 18e mais l’Atletico, pourtant pas au sommet de sa forme, est revenu grâce à Diego Costa à la 32e puis José Maria Gimenez à la 46e sur corner. Leonardo Jardim a encore beaucoup de pain sur la planche pour faire progresser son collectif même s’il peut avoir quelques satisfactions sur ce match avec le prometteur Grandsir et un Falcao qui semble avoir retrouvé son envie et donc son jeu. La soirée s’est donc conclue sur une défaite méritée avec une hiérarchie respectée. 

Retrouve toutes les interviews ici