Les Bleus ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes !

L’équipe de France n’a pas débuté de la meilleure des manières la Ligue des Nations pour défendre son titre. Premier match, première défaite face à une équipe du Danemark efficace.

 

Surprenant Cornelius

On espérait un match un peu plus animé que lors de la phase de poule de la Coupe du Monde 2018. La rencontre a été certe plus prolifique, mais cela n’a pas été au profit des Bleus… La 1ère période a commencé avec une grosse occasion pour les Danois avec un tir de Joakim Maehle dévié par le poteau d’Hugo Lloris. Le reste de la période est resté assez fermé avec deux équipes qui ne se sont pas totalement libérées. Mauvaise nouvelle, Kylian Mbappé est sorti sur blessure à la mi-temps… On espère qu’il sera de nouveau sur pied pour les prochaines rencontres. 

En revenant sur la pelouse, les français ont été plus entreprenants et ont profité de leur temps fort pour ouvrir le score. Karim Benzema (oui, encore et toujours lui) nous a gratifié d’un magnifique double contact à la 51ème min. Mais cette éclaircie était de courte durée. Le Danemark a retrouvé des couleurs pour renverser la rencontre. La faute à Andreas Cornelius, le super sub, qui a claqué 2 buts (68ème et 86ème min). Il marque son premier but grâce à un appel parfait entre les défenseurs bleus et une reprise millimétrée du centre de Pierre-Emile Hojbjerg. Son deuxième but est encore une fois causé par un manque de concentration défensif. Même s’il s’est retrouvé dans un angle fermé, il a réussi à décocher un boulet de canon sur lequel Lloris ne pouvait rien. Score final 1 – 2.

 

Des Bleus sur courant alternatif

Les français ont alterné entre bons et mauvais moments. Karim Benzema a été le joueur le plus en vue, mais malheureusement, il n’a pas été correctement suppléé par ses coéquipiers. On passera outre les blessures de Mbappé et de Raphael Varane, mais le reste de l’équipe n’a pas été au niveau. Sur le but de Cornelius, qui a remis le Danemark et la France à égalité, il a profité d’un mauvais alignement de Théo Hernandez pour ne pas être signalé hors-jeu. La défense en général aura été le point faible des bleus dans cette soirée. Et encore, Hugo Lloris a gardé le plus longtemps possible le suspens en repoussant les assauts danois. Il y aura quand même eu un dernier sursaut des français avec une frappe enroulée de N’Golo Kanté en fin de match qui terminera sur le poteau de Kasper Schmeichel.

 

Cela faisait 20 matchs que l’équipe de France n’avait pas subi de défaite. La dernière était contre la Finlande, et aussi au Stade de France. On espère que les bleus vont se reprendre rapidement et être meilleurs pour le prochain match contre la Croatie lundi 6 Juin.

Retrouve toutes les interviews ici