LdC : Malgré Mbappé, le PSG plie face au Real Madrid et Karim Benzema (+ Vidéo)

Le Paris Saint-Germain nous a une nouvelle fois offert une terrible désillusion en 8èmes de finale de la Ligue des Champions face au Real Madrid. Après un match aller remporté haut la main, on pouvait s’attendre à une bien meilleure performance des Parisiens à Santiago Bernabeu.

 

Ça avait pourtant bien commencé

Le PSG arrivait à Madrid avec l’avantage de la victoire au match aller, et donc une certaine confiance. Confiance qu’il fallait modérer, parce que ce n’était pas n’importe qui en face. Même en ayant été dominé lors du 1er des 2 rounds de ces 8èmes de finale, le Real Madrid restait un adversaire à ne pas sous-estimer.

Et franchement, les Parisiens ont semblé respecter cette règle, parce qu’en 1ère période, ils ont joué de la meilleure manière possible. Et Kylian Mbappé a su concrétiser à la 39ème min par un but qui mettait le club de la capitale dans de très bonnes dispositions pour la qualification en quarts, après avoir déjà alerté Thibaut Courtois sur de belles frappes. Grâce à un milieu de terrain solidaire et appliqué, les Parisiens tenaient le ballon et géraient les offensives adverses qui s’approchaient des cages de Gianluigi Donnarumma, jusqu’à la mi-temps.

 

La Benzema’sterclass de Karim

Au retour des vestiaires, le Real Madrid est revenu bien plus conquérant et déterminé qu’en 1ère période. Déjà qu’on sentait bien que les Madrilènes étaient en train de prendre le dessus, il a fallu une énooooooorme bourde de Gigi Donnarumma pour relancer le match. Qu’est-ce qui a pris au gardien parisien qui a pris trop de temps pour relancer le ballon face à un Karim Benzema qui est venu lui rentrer dedans pour lui mettre la pression. Certains diront qu’il fait faute, certains non. L’arbitre, lui, a choisi la 2ème option. Et Vinicius Jr récupère la balle, dégagée en catastrophe, qu’il redonne à KB9 qui n’hésite pas une seconde pour égaliser.

Un quart d’heure plus tard, sur une contre-attaque des Merengue, Luka Modric va faire parler son immense talent de passeur avec une première douceur pour Vinicius Jr, qui lui remet avant que le Croate nous régale à nouveau par un caviar à destination de Karim Benzema qui n’avait plus qu’à conclure. Pour le coup, les Parisiens peuvent l’avoir mauvaise, parce que le pauvre Marquinhos dévie le tir de l’attaquant madrilène et trompe donc son gardien.

Sur le coup d’envoi qui suit, le Real va tout de suite récupérer le ballon et Vinicius Jr, encore lui, va encore mettre le feu dans la défense du PSG. Marquinhos lui reprend la balle, tente de dégager en catastrophe, mais comme ce n’était vraiment pas sa soirée, son renvoi retombe directement sur le pied droit de Karim Benzema qui reprend de volée et surprend Donnarumma. Score final : 3 – 1. Sur le total des deux matchs et malgré 3 mi-temps dominées par les Parisiens, c’est donc le Real Madrid qui accède aux quarts de finale de la Ligue des Champions en laissant le PSG sur un K.O. technique.

 

La série continue…

Le PSG atteint maintenant le triste chiffre de 4 éliminations en 8èmes de finale de Ligue des Champions en 10 ans. 5 ans plus tard, on peut parler d’une nouvelle « remontada » que viennent de subir les Parisiens. Et cette fois, Neymar était du mauvais côté du tableau d’affichage. Après la finale de 2020, on attendait beaucoup mieux d’une équipe qui semblait construite pour enfin décrocher la coupe aux grandes oreilles. 

Au final, que leur aura-t-il manqué cette fois ? Du mental, très certainement. On ne va pas se mentir, les kids, dès que le Real est revenu au score, l’équipe a commencé à se liquéfier, excepté peut-être un Kylian Mbappé, touché mais pas coulé. La faute est-elle à rejeter uniquement sur les joueurs ? Et sur Mauricio Pochettino qui a sûrement fait des choix discutables en terme de coaching ? Sur la direction qui gère le club d’une drôle de manière ? Franchement, c’est tout un système PSG qui peut être mis en cause, du président aux hommes de terrain. En tout cas, c’est sûr qu’il va falloir du changement à tous les niveaux pour enfin espérer jouer les premiers rôles sur la scène européenne.

 

Beaucoup d’entre vous sont sûrement déçus, les kids, et bah nous aussi. Mais on va quand même vous laisser avec le résumé du match parce que la perf’ de Karim Benzema, notre buteur en sélection nationale, est tout simplement spectaculaire.

Retrouve toutes les interviews ici