LdC : le PSG toujours au ralenti (+ Vidéos)

Le Paris Saint-Germain est abonné aux matchs nuls ces derniers temps. Après celui du match aller face au Benfica et le déplacement à Reims ce week-end, le PSG a de nouveau partagé les points avec les portugais mardi soir. Comme on le dit, jamais 2 sans 3 !

 

Une histoire de pénalties

Les parisiens ne se sont pas montrés très offensifs lors de la première période, mais ils ont quand même pu rejoindre les vestiaires à la mi-temps avec un but d’avance. Pourquoi ? Parce que Juan Bernat, titulaire à la suite de la blessure de Nuno Mendes, a été fauché en pleine surface de réparation du Benfica. Kylian Mbappé a pris la responsabilité de tirer le pénalty, qu’il a parfaitement transformé en prenant à contre-pied Odisseas Vlachodimos. Un quart d’heure après la reprise du jeu, c’est au tour de Marco Verrati de faire une faute dans sa propre surface. Il y a donc eu pénalty pour les lisboètes, sifflé un peu plus tard après vérification de la VAR. Joao Mario s’est chargé de tromper Gianluigi Donnarumma pour ramener son équipe au score. Le match s’est clôturé sur le score de 1 – 1 sans que d’autres vraies occasions ne viennent perturber les gardiens. 

Comme au match aller, le PSG a ouvert le score avant de se faire reprendre. Y a-t-il un blocage ou quelque chose d’autre chez les joueurs de la capitale qui fait qu’ils n’arrivent pas à tenir les scores ou à accentuer leur avantage ? La question se pose, surtout à l’approche du Classique face à l’Olympique de Marseille ce week-end. La note positive de ce match, c’est que Kylian Mbappé est devenu le meilleur buteur du club en Ligue des Champions avec 31 réalisations, dépassant Edinson Cavani

 

Milan dans le dur, City et le Real déjà qualifiés

L’AC Milan s’est de nouveau incliné face à Chelsea, comme au match aller. Cette défaite met le club italien dans une mauvaise situation, car il est maintenant à la 3ème position de son groupe, derrière son bourreau de mardi et le Red Bull Salzbourg. L’écart de points n’est pas énorme, les 4 équipes de la poule se tiennent en 3pts, mais la situation actuelle n’est pas celle attendue pour le champion d’Italie en titre.

Les nouvelles sont plus rassurantes du côté de Manchester City et du Real Madrid qui ont déjà obtenu leur ticket pour les huitièmes de finale, malgré des résultats moyens. Les deux clubs ont fait match nul, le premier à Copenhague et le deuxième face au Shakthtar Donetsk. Ce mercredi soir, 3 clubs peuvent potentiellement les rejoindre : le Bayern Munich, le Club Bruges et Naples.

Retrouve toutes les interviews ici