Incident PSG -Basaksehir : plus jamais ça…(+ Vidéo)

C’est le genre d’incidents (bien qu’ils soient heureusement rares) dont on ne souhaiterait plus jamais vous parler, les kids, tellement ils font honte au football et au sport en général…La rencontre comptant pour la dernière journée de la phase de poules de Ligue des champions entre le PSG et Basaksehir a été arrêté, après des accusations de propos supposés racistes de la part du 4e arbitre envers un membre du staff du club turc. Après une scène surréaliste de longues discussions entre les joueurs et l’arbitre, les joueurs turcs, suivis de ceux du PSG, ont décidé de retourner au vestiaire pour protester; ce qui n’était jamais arrivé à ce niveau. Le Match s’est donc arrêté à la 13e minute et n’a pas repris…L’UEFA a annoncé une enquête…

On doit vous avouer que l’on est bien sûr consterné, à la rédac‘. Car même si le mot « negro » n’existe pas dans la langue roumaine (le 4eme arbitre est de cette nationalité), il n’aurait bien sûr pas dû utiliser le mot de « negru » (qui signifie « noir ») pour désigner celui qu’il souhaiter faire expulser par l’arbitre principal. Mais on souhaiterait aussi en savoir un peu +, pour mieux appréhender l’enchaînement de cette situation déplorable…notamment être mis au courant de la teneur des insultes qu’aurait tenu l’assistant coach turc, avant l’incident…même si cela, encore une fois, n’excuserait ensuite en rien les mots du 4eme arbitre. Espérons aussi que la lame de fond médiatique qui s’en suit (avec des réactions que l’on qualifierait quand même plutôt de surréalistes dans la bouche de certains…) ne vienne pas « parasiter » l’enquête de l’UEFA en cours.

BORUSSIA DORTMUND-HERTHA BERLIN (1-0)

Quoiqu’il en soit, le 4eme arbitre n’aurait jamais dû utiliser ces mots, même s’il n’est peut-être pas automatiquement une horreur de « raciste » comme tout le monde veut actuellement le faire croire, avant même de connaître tous les éléments de l’enquête…est-il tout simplement un « abruti maladroit » qui a énormément blessé sans s’en rendre compte ? Dans le sens où pour lui, désigner la personne fautive, en utilisant comme mot, pour le distinguer des autres, sa couleur de peau, ne revêt peut-être pas automatiquement un acte abject ? Ce serait plutôt dans ce cas, de la pure bêtise et un manque de respect total – qui doit être bien sûr durement et logiquement sanctionné, pour faire date et que ce type d’incident n’arrive plus jamais…mais sans en faire automatiquement le plus gros raciste de la terre.

PSG-ISTANBUL BASAKSEHIR

Vivement que le sport puisse en tout cas reprendre ses droits dès ce mercredi ! La bonne nouvelle est que la rencontre pourra se terminer sur la pelouse du Parc des Princes, dirigée par un nouveau corps arbitral (aucune pression sur les nouveaux arbitres…gloups…hé les gars, vous nous sifflez péno quand même s’il y a grosse faute dans la surface de réparation turque…faut pas déconner quand même…). Déjà qualifiés pour les 8es de finale, les joueurs de Thomas Tuchel pourraient aller chercher la 1ère place du Groupe H en cas de succès. C’est tout le mal qu’on leur souhaite.

BORUSSIA DORTMUND-FRIBURG (3-1)

Et heureusement que Mardi soir, il y a eu également du jeu ! Dans le même groupe que les Parisiens, Leipzig a lui aussi décroché sa qualif’ pour les 8es de C1 en battant Manchester United sur le score de 3-2 alors qu’ils étaient menés 2-0 après 15 mns ! Quant à Rennes, le calvaire est terminé…5eme défaite consécutive en Ligue des Champions (pas de panique, les Bretons, vous avez encore de la marge pour battre le record des Marseillais… gloups…), cette fois-ci face aux Andalous de Séville (1-3). Heureusement que les Rouge et Noir ont pu sauver l’honneur en fin de partie par l’intermédiaire du jeune Georginio Rutter (photo ci-dessous). Ils termineront donc cette aventure de C1 (ou plutôt ce chemin de croix…) avec un point, récolté lors de leur match nul contre Krasnodar (1-1).

NIMES-RENNES (2-4)

Parmi les autres rencontres de ce mardi, on notera aussi la très jolie victoire de la Juventus Turin à Barcelone (0-3) grâce notamment à un doublé de l’éternel Cristiano Ronaldo sur péno. Une perf’ qui permet aux Bianconeri de prendre sur le fil la tête du Groupe aux Catalans.

On passe aux rencontres de ce mercredi soir, avec notre Zizou national qui a un peu chaud aux fesses puisqu’il joue peut-être son poste de coach au Real Madrid…les Merengue étant en ballottage défavorable à la 3e place du Groupe B, à égalité de points avec le Shakhtar Donetsk et à un point de Mönchengladbach, ses hommes doivent absolument gagner face aux Allemands s’ils veulent se qualifier pour les huitièmes. Une défaite serait synonyme d’élimination et un match nul les rendrait dépendants du sort de la rencontre entre le Shakhtar Donetsk et l’Inter Milan.

BORUSSIA DORTMUND-REAL MADRID (2-2)

Retrouve toutes les interviews ici