Football : l’Équipe de France au bord de l’implosion ? (+ Vidéo)

Avant même le début de l’EURO 2020, les Bleus portaient déjà la casquette de grands favoris. Et comme nous l’avons évoqué il y a quelques jours, cela a été une totale surprise, voir un fiasco total, de les voir éliminés à ce stade de la compète. Un vrai problème sur le plan sportif s’était fait ressentir, mais ne s’étendrait-il pas au-delà ? La rédac’ va essayer d’apporter quelques éclaircissements !

 

Après leur titre de Champion du Monde, les Bleus ont traversé les différentes étapes jusqu’ à cet Euro avec sérénité et solidité, même si, on vous l’accorde, tout n’était pas parfait. Malgré leur statut de favoris, tout s’est envolé lors de cette folle soirée face aux Suisses…aaaargh…(on l’a encore en travers de la gorge). DD a fait face à un problème tactique en essayant de construire son jeu autour de son trio d’attaque avec le retour de Karim Benzema. Mais il a peut-être oublié que la force des Bleus était leur solidité défensive, observée notamment lors du Mondial 2018… Et au final, on l’a bien vu, on a eu une défense digne d’une passoire, laissant passer les ballons à tout-va. 

 

En plus de cela, le vestiaire ne respirerait pas la joie. Encore plus depuis cette déroute. Il est clair que l’ambiance ne pouvait pas être la même qu’en Russie compte tenu de la bulle sanitaire mise en place (impossibilité de voir les familles, de prendre l’air…etc). Mais la tension s’est faite ressentir à travers des échanges assez surréalistes. Pour exemples, DD et Coman ont été en désaccord sur sa sortie suite à sa blessure, ou encore, on a eu droit à des altercations verbales entre milieux de terrain et défenseurs au sujet du positionnement de certains pendant ce match des 8e de finale. Et le must du must, les kids,…ce sont les scènes de querelles, à la fin du match, entre la mère de Rabiot et les familles de Pogba et Mbappé. Pfffftttt….désolant, non ?

 

D’autres éléments peuvent nous amener à supposer que tout n’est pas tout rose dans cette équipe. Le retour de Benzema, avec un Euro réussi (quatre buts en quatre matches) a certainement bousculé certains statuts. On pourrait tout de suite penser à celui de Giroud qui a pris sa place sur le banc en joker de luxe mais le problème ne vient certainement pas de lui car il a montré un état d’esprit exemplaire malgré ce changement. Il faudrait plutôt voir « ailleurs » et on peut imaginer que Deschamps a dû faire avec les desideratas de certains autres attaquants qui eux, n’ont peut-être pas digéré totalement que leur statut ne soit plus au centre de tout…Et même si ce n’est pas le cas, cette mise en avant continuelle de « trio magique » n’a-t-elle pas inconsciemment joué un (mauvais) rôle sur le management de DD ? Ne s’est-il pas trop focalisé sur la coordination parfaite exigée de ce trio offensif au détriment de l’organisation du reste de l’équipe ? N’a t-il pas délaissé en route, sans s’en apercevoir, certains fondamentaux à exiger de certains jouant au milieu de terrain ou plus bas ?…On pourrait aussi s’appuyer sur l’argumentation d’une préparation ratée. Pourquoi ? Au total, neuf joueurs ont eu un pépin physique entre le début de la préparation à l’EURO et le dernier match face à la Suisse ! Et même s’il faut dire que la situation liée à la Covid-19 n’a pas arrangé les choses, des leçons sont certainement à tirer !

 

Tant d’attente autour d’une équipe peut échauffer les esprits à cause de la pression qui s’installe. Notre DD national va avoir maintenant du pain sur la planche pour éviter un cataclysme dans le vestiaire de l’Équipe de France, car il ne faut pas oublier qu’ils ont un titre à défendre en 2022 au Qatar ! On maintient notre confiance dans ce Groupe France, mais on compte vraiment sur DD pour tirer des leçons de cet Euro ! Allez les kids, on revient une dernière fois, en images cette fois-ci, sur l’ambiance nauséabonde de cet Euro avec notamment « l’assaut verbal » de la mère de Rabiot ! 

On vous attend sur Facebook les kids !

 

Retrouve toutes les interviews ici