Foot Féminin : Nouveau coach, nouvelles ambitions !

Avant, c’était Philippe Bergeroo qui était aux commandes de l’équipe de France de Foot Féminin. C’était pas n’importe qui… Gardien de l’équipe de France pendant sept ans, de plusieurs grands clubs dont Bordeaux…Mais avant, c’était avant….Et maintenant c’est Olivier Echouafni. Et il est moins connu !

Il a quand même joué près de 102 matchs à l’OM, Strasbourg, Rennes puis Nice. Mais sa carrière d’entraineur étant encore courte (Amiens, en National, puis Sochaux en Ligue 2), sa nomination à la tête de l’équipe de France féminine est donc une surprise !

Premiers matchs et déjà des différences

Une de ses premières décisions fut de rappeler Gaëtane Thiney, absente de la sélection depuis un an. Lors du premier match face au Brésil, l’équipe de France, privée de nombreuses titulaires obtient un bon nul face au Brésil (1-1), dixième nation au monde. « En tous cas, je suis vraiment satisfait d’entraîner cette belle équipe, je donnerai tout pour emmener la France le plus loin possible lors des prochaines compétitions » déclare le coach ambitieux.

FRANCE-ALBANIE (6-0)

Le nouveau coach transmet toute son énergie aux joueuses ( ici Eugénie Le Sommer)

Puis deuxième match face à une faible Albanie qui se fera corriger 5-0 ! Un festival offensif pendant lequel les coéquipières d’Elise Bussaglia, capitaine du soir, ont montré une super énergie ! On y vit aussi une volonté de transmission plus fluide et l’utilisation beaucoup plus fréquente de la verticalité avec de nombreux changements de jeu sous l’impulsion de Kheira Hamraoui.

L’autre apport du coach Echouafni se trouve sur le schéma tactique avec un choix de faire évoluer son équipe en 3-5-2. Une adaptation logique et intéressante qui avait complètement disparu sous l’ère Bergeroo. Le nouveau coach a déclaré : « On sent qu’il y a un petit quelque chose qui est en train de se créer. Il faut s’appuyer dessus, et il faut vraiment garder beaucoup d’humilité. Quand je vois le comportement qu’ont pu avoir les filles qui n’étaient pas sur la feuille de match, c’est peut-être la clé ».

FRANCE-ALBANIE (6-0)

Conseil tactique à Kheira Hamraoui… ou petite blaguounette en plein match?

Il semble donc que le changement d’entraîneur ait fait le plus grand bien à l’équipe de France féminine. On attend la suite avec impatience surtout quand l’équipe aura récupéré tous ses éléments et que tout ce petit monde aura digéré les efforts des JO ! Et n’oublions pas que l’Euro se déroulera en 2017 et qu’il n’y a donc pas de temps à perdre !

Cette épreuve se déroulera d’ailleurs aux Pays-Bas et verra s’affronter les meilleures équipes européennes. Les Françaises sont qualifiées et attendent impatiemment le tirage au sort qui se déroulera le 8 novembre à Rotterdam. Placées dans le chapeau 1, la France est donc a priori plutôt protégée des mauvaises surprise et son objectif est clair : le titre et détrôner les inévitables allemandes !

Les filles de l’équipe de France sont bien sûr moins « starisées » que les garçons, mais, de plus en plus, la télévision s’intéresse à ses matchs et la notoriété des joueuses ne cesse d’augmenter ! Le foot est vraiment en train de se féminiser, et nous, à la rédac, on pense que c’est très bien comme ça !

Retrouve toutes les interviews ici