EURO 2020 : Les Bleus déjà qualifiés en huitièmes (+ Vidéo)

C’est bien réel, l’Équipe de France est officiellement qualifiée pour les 8e de finale de l’EURO 2020. La rédac’ vous voit venir les kids…mais on vous le confirme: sans même avoir affronté le Portugal, les Bleus poursuivent la compétition ! Une seule incertitude persiste : ils connaîtront leur adversaire seulement à l’issue du dernier match de poule mercredi soir. Alors quelles sont les sélections qui peuvent se mettre sur le chemin de DD et ses joueurs ? Allons décortiquer ça, les kids !

 

La qualification est IN ZE POCKET pour les Bleus, après avoir remporté 4 points en deux matchs (une victoire et un match nul). Mais ce n’est pas tout ! Les résultats de lundi soir, notamment les victoires du Danemark et de la Belgique, leurs ont été favorables. Maintenant, reste à connaître à quelle place du Groupe F, la France se positionnera. Trois scénarios sont possibles ! 

 

Si l’Équipe de France bat le Portugal, elle terminera à la première place de son groupe et défiera donc un des meilleurs troisièmes. Mais attendez, faisons un p’tit point sur le format de l’EURO. Pour compléter le tableau des 8e de finale, un classement est effectué entre les différentes sélections en 3e position de leur groupe respectif afin de déterminer les 4 meilleures équipes qui seront repêchées. Selon les combinaisons imaginées par l’UEFA, la France pourrait affronter la Suisse ou bien l’Ukraine !

 

Ensuite, si la France fait match nul contre CR7 (Cristiano Ronaldo) et ses coéquipiers, et que l’Allemagne obtient les 3 points face à la Hongrie, nous aurons droit à une affiche France- République Tchèque ou France-Angleterre. Moins évident d’un coup… Mais un dernier scénario est possible. Et là,…ce serait une cata de se coltiner un gros morceau en 8e de finale ! En cas de défaite face au Portugal, la France terminerait troisième du groupe F. Deux beaux obstacles se dresseraient alors sur le parcours des Bleus, les Oranje ou les Diables Rouges !

 

Mais NO PANIC ! La rédac’ continue de croire au potentiel de cette Équipe de France, qui a toutes les armes pour aller chercher le Graal. Mais vigilance, un dicton illustre l’état d’esprit à adopter  : « ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué » ! Parce que bon nombre de nations ont aussi les crocs avec un devoir à accomplir, dont les Portugais qui veulent défendre coûte que coûte leur titre de 2016. Allez les kids, avant d’être derrière vos télévisions avec vos plus belles tenues tricolores mercredi soir, regardez l’entraînement des Bleus à Budapest !

Venez nous rejoindre sur Facebook !

 

 

Retrouve toutes les interviews ici