Entrée en lice de l’équipe de France ! (+ Vidéo)

C’est le grand jour pour l’équipe de France ! Les bleus font leur entrée dans la Coupe du Monde 2022, ce soir à 20h face à l’Australie. Que faut-il attendre de ce match ? Quelle formation va-t-on voir ? Allez hop, voilà quelques exemples de questions que vous vous posez peut-être légitimement, les kids, avant ce top départ ! 

 

Des débuts pas toujours réjouissants

L’équipe de France a connu des fortunes diverses lors de leurs premiers matchs dans les différentes phases de Groupes de Coupe du Monde. Il y en a eu pour tous les goûts, avec de flambantes victoires bien sûr, mais aussi des défaites restées en travers de la gorge et des matchs nuls dans tous les sens du terme….Ces résultats « ponctuels » ayant été suivis par des parcours tout aussi différents. Par exemple, lors de la 1ère Coupe du Monde en 1930, les français remportent leur premier match face au Mexique 4 – 1. C’était le tout premier match d’un Mondial. Ce succès n’a malheureusement pas été suffisant pour la France qui ne réussit pas à sortir de son groupe.

En 1982, le « Crunch » version football a lieu et l’Angleterre bat l’équipe de France 3 – 1. Les bleus arrivaient dans une certaine méforme, contrairement à leurs adversaires. Le score du match est donc logique, mais a sûrement été un électrochoc pour les français. La suite de la compétition est bien meilleure, même si elle se termine tragiquement un soir de Juillet face à la RFA à Séville…

Enfin, lors des deux titres de champions du Monde de l’équipe de France, les premières rencontres se sont conclues sur des victoires. En 1998, face à l’Afrique du Sud, c’est un succès 3 – 0, parfaite rampe de lancement jusqu’à la finale. On connaît la suite. En 2018, l’entame de la compétition s’était déjà faite face à l’Australie. Le match avait été bien difficile… les bleus avaient eu beaucoup de chance, d’abord grâce à l’intervention de la VAR, offrant un penalty transformé par Antoine Griezmann, puis sur un tir contré de Paul Pogba, confirmé par la goal line technology

 

Défense à 4 ? Quelle tactique devant ?

On le sait, l’équipe de France a connu beaucoup de changements jusqu’au forfait de Karim Benzema… Maintenant, Didier Deschamps doit composer avec ceux qui sont présents. Raphaël Varane était lui aussi dans les possibles abandons avant le début de la compétition, mais il est encore dans le groupe. Il ne devrait pourtant pas prendre part à la rencontre face à l’Australie, pour le préserver puisque n’étant encore au mieux de sa forme physique. C’est donc très probablement Ibrahima Konaté qui va le suppléer dans la défense centrale française, associé à Dayot Upamecano. C’est une charnière inexpérimentée qui n’a eu que très peu de temps pour apprendre à jouer ensemble. Les bleus vont apparemment jouer à 4 derrière avec Benjamin Pavard et Lucas Hernandez sur les côtés, de bons souvenirs d’il y a 4 ans. 

Devant, c’est normalement Oliver Giroud qui va reprendre le flambeau de l’attaquant de pointe. Malgré un style différent de Benzema, l’attaquant de l’AC Milan va pouvoir apporter toute sa science du jeu dos au but comme en 2018. Il sera soutenu par une ligne de 3 juste derrière lui, composée d’Ousmane Dembélé à gauche, Kylian Mbappé à droite et Antoine Griezmann au centre. DD compte d’ailleurs sur « Grizou » pour jouer un rôle hybride selon les phases de jeu. Il veut le voir en tant que meneur de jeu ou en deuxième attaquant lors des offensives, où il devra choisir lui-même sa position selon les occasions. Sachant qu’en phase défensive, le sélectionneur des bleus souhaiterait sûrement qu’il descende d’un cran pour devenir relayeur

Allez les Bleus !! 

Composition probable (4 – 2 – 3 – 1) : 

Hugo Lloris – Benjamin Pavard, Ibrahima Konaté, Dayot Upamecano, Lucas Hernandez – Aurélien Tchouaméni, Adrien Rabiot – Ousmane Dembélé, Antoine Griezmann, Kylian Mbappé – Olivier Giroud

Retrouve toutes les interviews ici