Bundesliga : Dortmund enchaîne avant d’affronter le PSG ! (+ Vidéo !)

L’adversaire du Paris Saint-Germain en Ligue des champions, contre qui il avait perdu 2-1 au match aller, et qu’il rencontrera de nouveau ce mercredi, a enchaîné une troisième victoire de rang depuis ce fameux match du 18 février dernier, en s’imposant chez le Borussia Mönchengladbach.

BORUSSIA DORTMUND-FC FRIBOURG (1-0)

Depuis leur victoire contre le PSG lors de leur huitième de finale aller de Ligue des Champions, les hommes de Lucien Favre ont remporté les trois matchs qu’ils avaient à disputer en championnat, tout en ne concédant qu’un seul but durant cette période. Ce samedi, c’est chez un concurrent direct, le Borussia Mönchengladbach (oui, pas super facile à prononcer), qu’ils se sont imposés. Ils laissent leur adversaire du jour à 5 points et montent pour le moment sur la deuxième marche du podium de la Bundesliga, le charmant petit nom du championnat d’Allemagne.

Mis au repos à cause du coronavirus, encore lui (leur match face à Strasbourg a été reporté), les joueurs du PSG ont certainement dû observer ce Mönchengladbach-Dortmund avec attention. Pour renverser la vapeur mercredi, ils pourront s’inspirer des coéquipiers de Marcus Thuram, qui, par leurs importants efforts défensifs, ont gêné les jaune et noir. 

Lors du dernier mercato hivernal, les arrivées d’Emre Can (ex-Juventus) et surtout du phénomène Erling Braut Håland (ex-Salzbourg) avaient relancé une équipe timorée. Après un super mois de février, les deux hommes semblent désormais plus en difficulté. À l’image du jeune Norvégien de 19 ans, qui semblait fatigué et qui a raté une énorme occasion à quelques minutes de la fin de la rencontre. 

BORUSSIA DORTMUND-FC FRIBOURG (1-0)
Même fatigué et embêté par son hôte, le BVB sait être adroit et concrétiser chaque occasion pour faire la différence : il a marqué sur sa seule occasion en première période, sur une frappe de Thorgan Hazard, servi par Håland (0-1, 8e). Dortmund pensait pouvoir ensuite gérer tranquillement le match. C’était sans compter sur la pugnacité d’Alassane Pléa, qui servait Lars Stindl après un corner (1-1, 50e). Un but qui a réveillé les visiteurs, qui marquaient une seconde fois sur une accélération d’Achraf Hakimi (1-2, 71e).

C’est une victoire pour Dortmund, certes, mais une victoire qui a laissé des plumes et de la fatigue dans les rangs du prochain adversaire du Paris Saint-Germain. Après une cruelle désillusion l’année passée face à Manchester United en Ligue des Champions, les Parisiens seront-ils cette capable de renverser la situation ? Réponse mercredi !

Retrouve toutes les interviews ici