Bundesliga : c’est reparti ! (+ Vidéo !)

Ça y est, la première division allemande est le premier des grands championnats à avoir repris la compétition depuis les mesures de confinement mises en place depuis le début de la pandémie de coronavirus. Mais sans personne dans les stades, le football est-il toujours le même ?

BORUSSIA M'GLADBACH-BORUSSIA DORTMUND (1-2)

Comme depuis de nombreuses semaines maintenant, les ultras des clubs allemands sont restés chez eux. Mais une chose a changé : leur équipe a enfin disputé un match ! La Bundesliga vient de reprendre son championnat là où elle l’avait laissé, juste avant la 26e journée. 

Au Signal Iduna Park de Dortmund, qui est connu pour son ambiance de feu et son mur jaune (la tribune la plus grande d’Europe), l’ambiance était morne, pour ne pas dire tristounette, ce samedi, alors que le club local affrontait son rival de toujours, Schalke 04 (4-0). 

Dans tous les stades du pays, c’est le thermomètre qui autorise l’entrée ou non, pour les 322 personnes qui sont autorisées à rentrer. Les ramasseurs de balles recouvrent les ballons de gel hydroalcoolique… oui, oui, celui avec lequel vous vous lavez les mains. Les entraîneurs répondent aux interviews en se plaçant loin des journalistes tandis que les remplaçants sont forcés de se tenir à distance les uns des autres.

Dans ce monde quelque peu surréaliste, certaines choses n’ont pourtant pas changé. Comme un but du Norvégien Haaland, Dortmund qui marque 4 fois dans le même match ou bien l’équipe de Mönchengladbach qui continue de compter sur ses Français, Pléa et Thuram. 

Et qui dit but, dit célébration de but. Et là encore, les règles de distanciations doivent être respectées et chacun célèbre dans son coin… même si les joueurs passent leur match à se toucher, le football étant avant tout un sport de contacts. 

Bien qu’il ait repris, ce football ne plaît pas trop aux ultras, qui ne pourront pas revenir au stade avant un moment. Mais la reprise de la Bundesliga permet à certains clubs, qui étaient en grande difficulté financière, de pouvoir respirer un peu. Et vous, les kids, vous préférez ne pas avoir de foot du tout ou en avoir, mais ôté de toute l’atmosphère qui l’entoure ?

MONCHENGLADBACH-PADERBORN (2-0)

Retrouve toutes les interviews ici