5 gestes qui ont fait un carton

Ca vous dit un nouveau petit top 5 « made by the redac » les kids ? Et cette fois-ci on a décidé de s’intéresser aux gestes qui peuvent amener un joueur de foot à recevoir un carton rouge et donc à laisser son équipe en infériorité numérique comme disent les spécialistes (que nous sommes aussi !). Certains de ces gestes sont stupides, d’autres tout simplement tordants et d’autres, encore, carrément violents. En tout cas, tous ces cartons resteront dans l’histoire, petite ou grande, du football. A l’image du carton reçu par Zinedine Zidane en finale de la Coupe du Monde 2006 contre l’Italie lorsque le français avait « vu rouge » après la provocation de Marco Materazzi. Mais bon, celui là on ne l’a pas mis dans notre classement car on préfère l’oublier…

 

 

5ème position – Le carton le plus injuste
Vous le savez les kids, enlever son maillot pour célébrer un but est interdit et se traduit immédiatement par… une « biscotte ». Autrement dit un carton jaune. Déjà, nous à la rédac on trouve ca un tout petit peu sévère. Car, après tout, on a le droit d’être content d’avoir marqué quand même. Mais là on crie clairement à l’injustice. Car, ici, si le joueur enlève son maillot, c’est tout simplement qu’il va être remplacé et qu’il commence à se dévêtir alors qu’il se dirige vers le banc de touche. Et sans chercher à gagner du temps puisqu’il trottine. Résultat : un second carton jaune, un rouge dans la foulée et un remplaçant qui ne rentrera jamais. Dur non ?

 

 


4ème position – Le carton le plus bête

Bon autant vous le dire, les kids, pour cette catégorie on a beaucoup hésité car on avait l’embarras du choix. On a finalement décerné notre « palme » à ce joueur ukrainien des moins de 21 ans… Olesandr Noyok. Autant le premier jaune est plus que mérité… autant le second est dû à un mauvais concours de circonstances…

 

 

 

 

3ème position – Le carton le plus violent

On peut trouver certains cartons rouges très sévères… d’autres ne souffrent n’aucune contestation. Que dire de celui donné à Taras Stepanenko lors d’une rencontre entre l’Ukraine et la Moldavie. Il faut croire que le joueur ukrainien s’est pris pour un ninja avec ce « coup de pied sauté » qui a plus sa place au karaté que sur un terrain de foot.

 

 

 

2ème position – Le carton le plus rapide

10 secondes environ… c’est le temps qu’il aura fallu à ce gardien pour commettre l’irréparable et se retrouver aux vestiaires à peine quelques minutes après les avoir quittés. De quoi être sérieusement énervé…

 

 

1ère position – La plus belle série de cartons

3 en moins de 5 minutes qui dit mieux ? Cela se passe en Ligue 1, lors de la saison 2014-2015 à l’occasion d’un match entre Lens et le PSG. Entre le rouge plus que surprenant pour Cavani et la « petite simulation » de Cabaye qui entraîne l’expulsion de Le Moigne, l’arbitre Nicolas Rainville aura eu « la main lourde » sur ce match. Mais quoi qu’il arrive, les kids, n’oubliez pas : il faut toujours respecter une décision arbitrale, même quand on la trouve injuste ou dure. Cela s’appelle le fair-play !

 

Retrouve toutes les interviews ici