Retour sur les Finales NBA avec les chiffres-clés pour être incollable !

Allez hop, les kids, cette Finale NBA 2019 méritait bien que l’on revienne sur les chiffres-clés du Match 6 ! De quoi être incollables dans la cour du Collège et se choper une Mention TB à l’épreuve du Brevet spécialité Basket NBA ! : 

On commence bien sûr par le Chiffre 1 puisque les Raptors ont remporté leur premier titre NBA depuis leur arrivée en NBA en 1995. Ils sont la première équipe étrangère (hors Etats-Unis) à gagner un titre NBA.

GOLDEN STATE WARRIORS-TORONTO RAPTORS (110-114)

Kawhi Leonard ( photo ci-dessus) remporte le trophée Bill Russell du meilleur joueur des finales 2019 de la NBA. L’ailier de 2,01m devient le troisième joueur à remporter cette distinction avec plusieurs équipes, rejoignant ainsi Kareem Abdul-Jabbar et LeBron James au palmarès. Leonard avait déjà remporté ce prix avec les Spurs de San Antonio en 2014.

Kawhi Leonard a reçu 10 des 11 votes d’un panel de médias pour le titre de MVP des finales de la NBA, Fred VanVleet ayant reçu un vote. 

Kawhi Leonard a terminé les playoffs 2019 avec un total de 732 points, le troisième plus grand nombre de points inscrits en une seule saison de la NBA. Les seuls joueurs avec plus de points marqués une seule série éliminatoire sont Michael Jordan (759 en 1992) et LeBron James (748 en 2018).

GOLDEN STATE WARRIORS-TORONTO RAPTORS (110-114)

Toronto et Golden State ont combiné un total de cinq victoires dans la série, le plus grand nombre de victoires lors d’une Finale de la NBA.

Les Raptors sont la septième équipe à remporter trois matchs à l’exterieur  sur les finales de la NBA. Ils sont les premiers à le faire depuis les Lakers de Los Angeles en finale 2001 (contre les 76ers de Philadelphie).

GOLDEN STATE WARRIORS-TORONTO RAPTORS (110-114)

Nick Nurse (photo ci-dessus) est le troisième entraîneur de ces cinq dernières saisons à remporter le championnat NBA dès sa première saison en tant qu’entraîneur principal, rejoignant Steve Kerr en 2015 et  Tyronn Lue des Cleveland Cavaliers en 2016. Avant ces cinq dernières années, le dernier entraîneur à avoir remporté un championnat dès sa première saison en tant qu’entraîneur principale en NBA était Pat Riley avec les Lakers en 1982.

Nick Nurse est le premier ancien entraîneur principal de G League à mener une équipe NBA vers un titre en championnat.

Fred VanVleet a marqué 22 points, un record dans sa carrière en séries éliminatoires.

GOLDEN STATE WARRIORS-TORONTO RAPTORS (110-114)

Avant de quitter le match blessé au genou, Klay Thompson (30 points, à droite sur la photo ci-dessus) a enregistré son quatrième match de carrière en finales de la NBA avec un minimum de 30 points.

Avec son premier tir à trois points du match, Klay Thompson a dépassé LeBron James (370) devenant ainsi l’exclusif détenteur de la troisième place de l’histoire des séries éliminatoires de la NBA. Thompson compte maintenant 374 paniers à trois points, ayant pour seuls concurrents avant lui Stephen Curry (470) et Ray Allen (385).

GOLDEN STATE WARRIORS-TORONTO RAPTORS (110-114)

Stephen Curry ( photo ci-dessus) a dépassé Clyde Drexler pour la 27e place au classement des meilleurs marqueurs des séries éliminatoires de la NBA. Curry compte maintenant 2 968 points en séries éliminatoires.

Andre Iguodala a marqué 22 points, son plus grand nombre de points marqués en séries éliminatoires cette saison.

Les Warriors ont utilisé leur cinquième alignement de départ différent dans la série, le plus grand nombre utilisé dans les finales de la NBA depuis que les titulaires furent inscrits pour la première fois sur les box scores officiels en 1970-1971. Et ce soir, se tenait le 2 070e et dernier match des Warriors à l’Oracle Arena (saison régulière et séries éliminatoires combinées) !

 

Retrouve toutes les interviews ici