Mondial / quarts de finale : L’exploit face aux USA pour l’Histoire ! ( + Vidéo )

Jour J pour les Bleus de Vincent Collet et le Basket français ! C’est à partir de  13 h que les Bleus sont condamnés à l’exploit pour prolonger leur aventure en Chine et marquer l’Histoire de leur sport. L’équipe de France va défier les USA, grandissimes favoris de ce Mondial de Basket, pour une place en demi-finale. Les Tricolores devront réaliser un Match parfait en rassemblant leur force de frappe offensive incarnée par le duo Fournier /  de Colo autour d’une défense sans faille coordonnée par Rudy Gobert. L’objectif est énorme pour ces Bleus mais ils savent qu’un exploit est possible.

Même s’il faut bien être lucide et se dire que les chances de victoire sont maigres, de nombreux scenarii ( pluriel de scénario… ) encore plus improbables ont déjà été réalisés en sport co et les Bleus ont quand même des arguments à faire valoir. On commence par leurs niveau de performances qui est allé crescendo depuis l’entame de leur Mondial. Après trois victoires easy contre des équipes de petit niveau (Allemagne, Jordanie, République dominicaine), les tricolores ont su hausser le ton pour venir à bout de la Lituanie et sont encore montés dans les tours face à l’Australie, réalisant un « match incroyable » selon l’évaluation de Vincent Collet, même si la rencontre s’est soldée par une défaite de deux points ( 100-98 ).

AUSTRALIE-REPUBLIQUE DOMINICAINE (82-76)

Excellente au niveau offensif, c’est plutôt en défense que cela avait été quand même perfectible  avec des Bleus qui n’ont pas trouvé la solution pour stopper les éclairs des boomers, notamment ceux de Patty Mills ( photo ci-dessus ), auteur de 30 pts. Et si l’on rajoute à cela, des petites erreurs techniques dont une perte de balle décisive dans les dernières secondes sur une remise en jeu qui ne pardonne pas à ce niveau, on comprend mieux pourquoi l’Australie a eu le dernier mot. Un «crève-cœur » pour le coach ( photo ci-dessous ) qui sentait pourtant bien que  « Le match était tellement fou que si la balle était arrivée à destination, je sentais Nando (De Colo, 26 points sur le match) tout à fait capable de faire la décision.» Certes,… mais on pourrait aussi répondre ( gentiment ) au coach, qu’en sport, plus on avance dans le haut niveau, plus on se refuse de raisonner avec des « si »…

FRANCE-AUSTRALIE (98-100)

Bref, ce Match face aux Australiens fait maintenant partie du passé et rien ne sert de remuer le couteau dans la plaie ; il faut maintenant être totalement focus sur ce Match en préservant cette arme offensive et en éliminant donc les moindres erreurs techniques dûes à un manque de concentration. D’autant plus que les Américains, sont emmenés par le coach emblématique des Spurs de San Antonio, Greg Popovitch, qui va vouloir que ses hommes plient ce Match en imprimant un rythme de fou, dès son entame.

Les Bleus ne doivent donc surtout pas s’affoler et doivent rester persuadés qu’il y a un coup à jouer d’autant plus que les meilleurs joueurs américains qui ne seront en effet pas présents sur le parquet :  LeBron James, Stephen Curry ou Kawhi Leonard avaient prévenu, dès le départ qu’ils ne seraient pas dispos, Kevin Durant et Klay Thompson sont blessés, James Harden, Anthony Davis et Damian Lillard ont finalement refusé l’invitation…Bref, l’équipe est privée de ses stars et Gregg Popovich doit composer avec un effectif qui ne se connaît que très peu et inexpérimenté sur la scène internationale. Allez les Bleus, faîtes nous rêver ! 

Retrouve toutes les interviews ici