Euroligue : L’Asvel n’y arrive toujours pas ! (+ Vidéo)

Nom d’un dunk ! …, ça fait maintenant cinq ! Cinq défaites consécutives pour l’Asvel, qui a cette fois perdu à Athènes, face au Panathinaïkos, en prenant une nouvelle fessée à cent points (100-88) ! Elle avait déjà sombré à Istanbul la semaine passée et été giflée deux fois par le Fenerbahçe (64-88) et Anadolu Efes (74-101). Alors que nous sommes déjà à la 21e journée, les champions de France sont désormais 14es. Bref, même les plus fervents supporters de l’Asvel ou du basket français parmi vous, vont commencer à douter des capacités de cette équipe à rallier les play-offs

LYON VILLEURBANNE-KAZAN (79-88)
Ce vendredi, c’est dans la salle Nikos-Galis que les Rhodaniens se sont inclinés pour la cinquième fois de suite. Menés très rapidement (9-2, 4e), ils ont su refaire leur retard après une belle série de Théo Maledon (18-18, 10e), avant de complètement sombrer… Peut-être à cause de la soufflante de Rick Pitino, l’entraîneur américain du Panathinaïkos, lors du temps mort suivant. Il n’avait pas apprécié que son équipe se fasse remonter aussi rapidement et facilement. Ses joueurs avaient bien compris le message et infligeaient un sanglant 20-5 dans les minutes suivantes (38-23) mais aussi un 32-17 sur l’ensemble du deuxième quart-temps… 

Et pourtant, les Villeurbannais ont été précis à 3 points lors de ce match (12/27). Mais même dans ce domaine, les Grecs étaient au-dessus (13/20 et 4/5 pour Ioannis Papapetrou). Cette adresse leur permettait de prendre jusqu’à 23 points d’avance (69-46, 26e). Sûrs de gagner, ils laissaient ensuite le jeu à leurs adversaires. Ce qui permettait aux jeunes Théo Maledon (encore lui,  et en photo de Une) et Matthew Strazel de battre leur record de points sur un match, avec respectivement 19 et 14 points inscrits. Ce qui n’a pas empêché Benjamin Bentil, d’enquiller un un shoot à 3 points qui permettait au Panathinaïkos de dépasser la terrible barre symbolique des cent points…

REAL MADRID-PANATHINAIKOS (75-72)
Déplacement ce dimanche, à Cholet, pour le champion de France, en Jeep Elite, suivi de la réception des Lituaniens du Zalgiris Kaunas, en Euroligue, jeudi prochain. Si le top 8 est désormais loin, ce match sera peut-être l’occasion de renouer avec le succès, face à une équipe qui compte une victoire de moins que l’Asvel (7 contre 8). 

Retrouve toutes les interviews ici