WRC – Rallye de Monte-Carlo : Grosse frayeur pour Tänak ! (+ Vidéo)

On peut être champion du monde de WRC et pourtant être victime d’une impressionnante sortie de route, les kids. C’est ce qui est arrivé à l’estonien Ott Tänak, ce vendredi, lors du Rallye de Monte-Carlo, du nom d’un quartier de la célèbre Principauté de Monaco. C’est à plus de 180 km/h (rendez vous compte !), que le pilote, au bord de sa Hyundai, a décollé et a ensuite percuté des arbres. Avant une série de tonneaux impressionnante ! Mais plus de peur que de mal et heureusement, ni lui, ni son copilote, Martin Järveoja, ne sont sortis blessés de cette affaire !

RALLYE DE MONTE CARLO

Ott Tänak roulait donc à 184 km/h. Il tentait de rattraper le Belge Thierry Neuville, tout en essayant de garder ses distances avec Sébastgien Ogier, le pilote français de Toyota. Pas une mince affaire, donc ! Nous sommes, au moment de l’accident, au kilomètre 9,3 de la quatrième spéciale, dans les Hautes-Alpes, il est 10 h 04. La Hyundai de Tänak a légèrement mordu à droite, avant de se repositionner sur la gauche. L’arrière de la voiture talonne, elle produit même des étincelles ! L’Estonien perd le contrôle de son bolide, qui s’élève,… percute un pin… et commence sa série interminable de tonneaux, jusqu’à une route située plus bas.

OUF ! La carcasse du véhicule a parfaitement protégé les deux hommes qui se trouvaient à l’intérieur. Le champion du monde sortait seul de sa voiture, enfin de ce qu’il en restait. Cinq minutes plus tard, lui et son copilote étaient auscultés par un médecin réanimateur.  À 10 h 36, les deux hommes étaient évacués par un hélicoptère Dragon, direction l’hôpital de Gap (Hautes-Alpes)sains et saufs. 

RALLYE DU MEXIQUE
L’Estonien avait vécu une aventure semblable au Mexique (photo ci-dessus). Seule différence majeure, il n’avait pas fini sa course dans les arbres, mais… dans un lac. Il avait pu, grâce au travail impressionnant de ses techniciens, repartir dès le lendemain. Ce qui ne sera pas le cas pour cette course, les médecins français ayant décidé de garder l’équipage en observation. Ott Tänak, auparavant pilote pour Ford, a plusieurs fois connu des écarts de conduite. Ce qui lui avait fait perdre la confiance de son patron de l’époque. C’est vrai que pour sa sécurité, mais aussi pour ses performances, il est important de toujours faire attention, surtout dans un sport aussi dangereux. 

 

Retrouve toutes les interviews ici