Volley : Ligue A – Narbonne inaugure sa nouvelle salle… par une défaite

Peut-être aurez-vous un jour la chance, si vous êtes supporters d’un club sportif,  de découvrir, le nouveau stade ou la nouvelle salle d’une équipe. C’est ce qui s’est passé ce samedi à Narbonne, dans l’Aude, où le Narbonne Volley a quitté son petit Palais du travail (600 places) pour la Narbonne Arena, qui peut accueillir jusqu’à 3 600 spectateurs (soit une capacité… exactement six fois plus grande, les kids). Annoncée comme étant la salle la plus moderne du volley français, elle aura coûté la bagatelle de 23,5 millions d’euros à la municipalité de Narbonne.

NARBONNE-MONTPELLIER (1-3)
Pour ses dirigeants, il fallait que le club évolue. En effet, depuis maintenant sept ans, le club ne finit jamais ses saisons au-dessus de la 10e place et il est même tombé en Ligue B lors de la saison 2017-2018. Le club va maintenant pouvoir obtenir de nouveaux moyens financiers et espère, à terme, doubler son budget. Pour cette première, 3 200 spectateurs se sont donc amassés dans cette nouvelle salle, pour un match face au voisin Montpelliérain. 

NARBONNE-MONTPELLIER (1-3)

Pour marquer le coup, les spectateurs présents avaient le droit, avant le match, à un concert du duo Narbonnais Eko Eko. Un spectacle son et lumière qui a eu pour but d’émerveiller petits et grands, qui, pour la plupart, s’apprêtaient à vivre pour la première fois, un match de volley-ball. Le spectacle était aussi présent sur le parquet lors de ce derby, remporté malheureusement pour les locaux, par Montpellier (1-3), porté par Rayn Sclater, auteur de 22 points. Narbonne, avant-dernier au classement, n’a rien pu faire face au troisième. Tous, maintenant, veulent croire que leur nouvel écrin leur servira aussi à sauver leur place en Ligue A, à la fin de la saison !

Retrouve toutes les interviews ici