Et si tu te mettais au squash ?

Si, hier, tu as lu les news sur ton site 100% sports préféré (et on en doute pas !), tu as vu que notre petite française Camille Serme était en finale de l’US Open de squash. Une sacrée performance pour la jeune femme de 27 ans… Et bien, aujourd’hui, on peut t’annoncer qu’elle a tout simplement remporté ce tournoi majeur en battant en finale la numéro un mondiale et championne du monde en titre, l’Egyptienne Nour El Sherbini… Rien que ça !

SQUASH - CHPTS D'EUROPE  - 2014 serme (camille) - (fra) - *** Local Caption ***
La française Camille Serme, n°7 mondiale et victorieuse de l’US Open 2016.

Une performance qui nous a donné envie de te parler un peu de ce sport, trop méconnu et que l’on croit, souvent à tort, réservé aux adultes. Déjà, il faut que tu saches qu’il serait né, en Angleterre, à la fin du 19ème siècle. Et comme ses « petits frères », le tennis ou le badminton, il est en réalité un descendant du Jeu de Paume… Tu sais, ce jeu millénaire que l’on pratiquait à l’origine à la main ou avec un gant et dont le nom est associé à la Révolution Française avec le célèbre… Serment du Jeu de Paume ! Bon, ok, on referme le « cahier d’Histoire », et on revient à ta matière préférée… le sport.
Alors, on te disait que le squash peut aussi être pratiqué par les enfants. Et ce, dès 3 ans ! D’ailleurs la Fédération Française de la discipline a même créé, spécialement pour les plus petits, le mini squash réservé, donc, aux enfants de 3 à 7 ans. Une manière ludique de découvrir un sport qui nécessite, notamment, une excellente condition physique, de la technique, de la vitesse et de sacrés réflexes.
Ensuite, et jusqu’à l’âge de 18 ans, tu peux « intégrer » une école de squash. En fonction de ta motivation et de tes envies, tu pourras jouer entre 1 à 10 fois par semaine. Toujours avec du matériel adapté à ton âge, à ta taille et à ta morphologie, et encadré par un moniteur diplômé qui t’apprendra les bons gestes et comment bien te déplacer sur le court. Côté « sécurité », le squash n’est pas plus dangereux que n’importe quel autre sport dit « explosif » (ndlr : où les accélérations sont nombreuses et le rythme cardiaque élevé). En revanche, comme le terrain est petit, les coups de raquette peuvent être fréquents chez les débutants. Et c’est d’ailleurs pourquoi le port de lunettes est obligatoire chez les enfants.

SQUASH - CHPT DE FRANCE - 2014 castagnet (mathieu) marche (gregoire)  *** Local Caption ***
Le marquage au sol sur un court de squash.

A propos de court, celui du squash est délimité par quatre murs : le mur frontal, le mur arrière, le mur gauche et le mur droit.
 Une ligne au sol au milieu du court sépare l’avant de l’arrière du terrain.
 La partie arrière du terrain est aussi séparée en deux dans le sens de la longueur… la ligne de séparation crée ainsi deux grands carrés dans la partie arrière du court. 
Dans chacun de ces carrés, un espace est réservé à la zone de service. Et le joueur doit avoir au moins un pied dans cette zone au moment où il sert. Côté règles, chaque joueur joue à tour de rôle.
 La balle doit toucher le mur frontal et ne peut rebondir qu’une seule fois.

 La balle est déclarée fausse lorsqu’elle touche ou passe au dessus de la zone dite de « hors Jeu » ou qu’elle touche ou passe en dessous de ce qu’on appelle le « TIN ». Enfin, un match se déroule en trois jeux gagnants, chaque jeu se jouant en onze points. Avec toujours deux points d’écart en cas d’égalité à 10 partout.
Voilà, tu connais maintenant un peu mieux ce sport fun et intense qu’est le squash. Tu sais ce qu’il te reste à faire si tu veux, comme Camille Serme, inscrire ton nom au palmarès des plus grands tournois.

 

Retrouve toutes les interviews ici