Rallye le Dakar / 6e étape : Bienvenue en Bolivie

Pour cette 6e étape, le Dakar a quitté le Pérou et ses terribles dunes de sable pour mettre un premier pied en Bolivie, non loin du splendide lac Titicaca. L’occasion de retrouver la montagne et des pistes bien plus roulantes. Mais la vigilance est de mise avec des passages à 4 722 mètres avant une journée de repos à la capitale de La Paz qui permettra aux concurrents de s’acclimater à l’altitude.

Côté motos, Antoine Meo monte en puissance. Après sa belle 4e place la veille, le Français a confirmé qu’il avait retrouvé son meilleur niveau après une blessure qui l’a tenu éloigné de sa KTM officielle pendant un an et demi en s’offrant la première étape rapide du rallye. Une belle démonstration qui lui permet de terminer juste devant son coéquipier vainqueur en 2016 Toby Price et le prometteur Kevin Benavides, premier Argentin à mener le Dakar moto.

Carlos Sainz n’est lui plus un espoir mais bien un vainqueur en puissance comme il l’a confirmé en dominant la spéciale auto de bout en bout sur des pistes boliviennes parfaitement à sa main. Deuxième à 4 minutes, Stéphane Peterhansel reste lui en contrôle de son rallye.

Déclaration de Kevin Benavides : « C’est un sentiment de bonheur indescriptible. Je suis premier au général du Dakar ! La semaine a été très difficile et j’arrive aujourd’hui à La Paz de la meilleure des manières. J’ai beaucoup travaillé pour ce moment et maintenant on va profiter du jour de repos pour reprendre des forces en vue de la deuxième semaine de course. Il faut rester calme et continuer à profiter »