Nous t’aimons tant Notre-Dame

Nous sommes tous à avoir le cœur qui pleure, les kids. Un terrible incendie a ravagé hier soir – au premier jour des célébrations de la Semaine sainte qui mène à Pâques, principale fête chrétienne la cathédrale Notre-Dame de Paris et le monde du sport a bien sûr aussi fait part de son immense émotion. Beaucoup d’entre vous doivent savoir que la devise latine de Paris qui accompagne le navire présent sur son blason est « Fluctuat nec mergitur » qui signifie « Battue par les flots mais ne sombre pas » rappelant  les dangers que notre si belle capitale a courus, les terribles révolutions qui l’ont agitée, les crises de toute sorte qu’elle a subies. Mais cette devise présente depuis plus de quatre siècles est bien là pour nous rappeler l’idée de force vitale, d’éternité, de puissance qui caractérise la longue et glorieuse existence de cette ville et de ses joyaux dont nous sommes si fiers. Notre-Dame de Paris a brûlé, les kids, mais elle ne s’est pas effondrée grâce au combat extraordinaire livré par les pompiers, sa Flèche a certes disparu sous ces maudites flammes mais sachez qu’elle sera reconstruite pour toucher à nouveau nos cœurs. Sache, Notre-Dame, que les larmes versées parmi les catholiques, musulmans, juifs, français ou étrangers que nous sommes, ont été si nombreuses qu’elles auraient pu éteindre ce maudit feu. Rassemblons-nous pour toi Notre-Dame et reconstruisons. Nous t’aimons tant. 

Retrouve toutes les interviews ici