Le Volley-Ball français est en fête ! (+ Vidéos)

Les équipes de France, féminine et masculine, sont en forme en ce moment. Du côté des françaises, la qualification pour la suite de la Golden European League se précise pendant que les français démarrent sur les chapeaux de roue le Ligue des Nations.  

 

Qualifiées… sans jouer ?

La Golden European League est une compétition permettant aux équipes ne disputant pas la Ligue des Nations, le niveau supérieur, de se confronter dans une compétition internationale. C’est la 9ème participation de la France, et les parcours précédents n’ont pas vraiment été glorieux. Mais cette année, la roue va peut-être tourner. Les joueuses d’Emilie Rousseaux ont lancé cette nouvelle campagne de la meilleure des manières. Elles ont dominé l’Espagne 3 sets à 0. Elles sont ensuite sorties vainqueurs de la double confrontation avec la Bosnie-Herzégovine, 3 sets à 1 à chaque match

Il ne leur reste plus que leur dernier match face à l’Espagne, à Valladolid pour connaître le classement de leur groupe, ou pas ! Eh oui, les françaises savent déjà qu’elles vont terminer premières de leur poule. Comment ça se fait ? Hier, mardi 8 Juin, les Bosniaques ont écrasé les Espagnoles chez elles et ce résultat est totalement favorable pour nos bleues. À cet instant, l’équipe de France compte 9pts et l’Espagne et la Bosnie 3pts. Autant vous dire que même s’il y a défaite sur la péninsule ibérique, l’écart est trop important pour changer la position des tricolores.

 

Un début tonitruant

Andrea Giani ne pouvait pas rêver mieux pour son premier match sur le banc des Bleus lors d’une compétition officielle. L’équipe de France a entamé sa Ligue des Nations à Ottawa (Canada) en dominant en 3 sets l’Italie, championne d’Europe en titre. La Team Yavbou a encore pu compter sur ses membres habituels pour prendre l’ascendant dans ce match. En particulier Barthélémy Chinenyeze au centre qui a marqué 13pts, dont 5 grâce à des blocs solides et Erwin Ngapeth qui s’est montré tout aussi efficace avec 11pts de pur attaquant. Score final : 25 – 22, 26 – 24, 25 – 19.

On est qu’au début de la compétition, mais il faut se féliciter d’un aussi bon départ des bleus. Maintenant, il faut être capable d’enchaîner face à d’aussi redoutables nations comme le Brésil, la Slovénie ou encore la Pologne. Et on finit avec le calendrier de l’équipe de France pour le tour principal : 

France – Italie : 3 – 0
Serbie – France : 9 Juin, 22h30
France – Canada : 11 Juin, 1h30
France – Pologne : 12 Juin, 17h
Chine – France : 22 Juin, 9h
France – Pays-Bas : 23 Juin, 5h
Japon – France : 25 Juin, 9h
Allemagne – France : 26 Juin, 5h
France – États-Unis : 7 Juillet, 5h
France – Brésil : 8 Juillet, 8h40
France – Argentine : 9 Juillet, 5h40
Australie – France : 10 Juillet, 8h40

https://youtu.be/4C9qagXCAdI

Retrouve toutes les interviews ici