Julien Beneteau rejoint le club esports Gameward ! ( + Vidéo )

Avec désormais 3 rosters (League of Legends, Fortnite et Rainbow Six Siège), GameWard, club esports créé il y a 1 an et demi, continue son développement et accueille un nouveau directeur sportif, le tennisman Julien Benneteau, pour coacher ses joueurs professionnels ! L’actuel capitaine de l’équipe de France de Fed Cup apportera son expérience du haut niveau et son approche de la compétition pour performer dans les grands rendez-vous !

Pas besoin de vous dire, les kids, que l’esports est un véritable phénomène de société, qu’il gagne au fil des années des millions de fans et reste un sport en plein développement avec pas moins de 4 millions de pratiquants en France et plus de 400 millions dans le monde ! On est maintenant loin des clichés de kids qui délaissent leurs écoles pour jouer aux jeux vidéo (il y en a encore certains qui peuvent se l’imaginer, mais vous êtes bien trop intelligents pour ne pas le faire !), l’esports se professionnalisant rapidement à l’international comme en France, à l’image du club professionnel français GameWard. Même s’il reste reste tout de même du chemin à parcourir, GameWard veut se donner les moyens pour professionnaliser et encadrer la pratique qu’elle soit amatrice ou professionnelle. Et comme de vrais sportifs de haut niveau, les joueurs d’esports doivent faire preuve de combativité, d’endurance, de mental et de résistance au stress pour performer !

Pour GameWard, la préparation physique et mentale tient désormais une place prépondérante dans le quotidien des joueurs à l’approche des grands rendez-vous. Diététique, activité sportive, sophrologie, suivi médical, rien n’est laissé au hasard !

Pour Julien Benneteau, accompagner GameWard dans son développement « est un challenge super motivant et inspirant. Découvrir l’esport, essayer de leur apporter mon expérience, apprendre également auprès des acteurs de ce secteur, sont autant de raisons qui m’ont convaincu de m’investir dans ce beau projet, car je suis persuadé que le sport et l’esport ont beaucoup de choses en commun. »

Retrouve toutes les interviews ici