Handball : Du classique pour les vainqueurs de coupe ! (+ Vidéo)

On ne change pas une équipe qui gagne. Vous connaissez sûrement ce dicton, les kids. Et bien là, ce sont deux équipes qui sont habituées à gagner que l’on retrouve sur le haut des podiums de la Coupe de France de Handball. 

 

La passe de 10 pour Metz

Les Messines étaient titrées championnes de France pour la 24ème fois deux semaines avant. Et hier, elles ont atteint la « Decima » en coupe nationale. Le placard va commencer à être trop petit pour contenir tous les trophées remportés. Les Dragonnes ont parfaitement conclu une très belle saison qui aurait pu l’être encore plus sans l’échec en coupe d’Europe. Mais passons, elles ont une nouvelle fois réalisé le doublé championnat – coupe, presque une habitude.

En face d’elles, se tenait l’équipe de Besançon qui a terminé le championnat à une 4ème place plus que respectable. Mais l’écart de force était trop grand, et ça s’est ressenti dès l’entame du match. À peine 10min de jouées que les messines menaient 2 – 8. C’est une défense solide que propose Metz, mais aussi une capacité à profiter des erreurs de son adversaire de la soirée. Elles terminent la première période à 9 – 15. Un premier acte bien mené, mais contrasté par l’exclusion de Tamara Horacek à cause d’un penalty tiré dans la tête de la gardienne bisontine. La deuxième période sera sensiblement la même que la première, avec une Grace Zaadi dominatrice des deux côtés du terrain. Metz remporte sa 10ème Coupe de France face à Besançon sur le score de 23 – 33 !

 

Trop fort, ce PSG

On ne pouvait pas rêver meilleure confrontation pour la finale de la Coupe de France masculine. Le PSG se retrouvait face à Nantes, son dauphin en championnat. Les deux clubs français les plus en forme se sont confrontés une troisième fois cette saison, après les matchs en ligue nationale. On va rester dans le thème des expressions et on va vous dire : « jamais deux sans trois » ! Le PSG a de nouveau battu les nantais après un match serré. 

La première période aura commencé par un combat tendu entre les deux équipes. Puis, à quelques minutes de la mi-temps, les parisiens ont su donner un coup d’accélérateur qui leur permettra de rentrer aux vestiaires avec 5 buts d’avance, 13 – 18. En deuxième période, les nantais ont cru pouvoir revenir au score grâce à Mickaël Robin, mais la cage parisienne était bien gardée par un Vincent Gérard des grands soirs. Le PSG a réussi à conserver son avance jusqu’en fin de match pour finir sur le score de 31 – 36. Les parisiens décrochent leur 6ème Coupe de France et, comme Metz, réalisent le doublé coupe – championnat. Un championnat qu’ils auront écrasé avec 30 victoires sur 30 matchs, Inarrêtables ! 

Retrouve toutes les interviews ici