GP de Turquie : Septième titre mondial pour Hamilton ! (+Vidéo)

Lewis Hamilton est définitivement un Champion hors normes. Avec cette nouvelle victoire au Grand Prix de Turquie, le pilote britannique égale  l’immense Michael Schumacher avec 7 titres de Champion du Monde ! Et si l’on rajoute à ça les records, toujours devant Schumacher, de pole positions (97), de nombre de podiums (163) et de victoires (94), on doit bien avouer qu’il vit seul sur sa Planète et que ces chiffres nous donnent vraiment le tournis. À Istanbul, Hamilton a su tirer avantage de la pluie et des situations difficiles de course en profitant des erreurs de ses principaux concurrents, dont Max Verstappen et Lance Stroll (parti en pole position), pour s’imposer devant Mexicain Sergio Pérez (Racing Point) et l’Allemand Sebastian Vettel (Ferrari).

GP DE TURQUIE

Le paradoxe est que malgré ces exploits, bon nombre de fans de F1 le détestent, peut-être à cause de l’image superficielle qu’il peut transmettre sur les réseaux sociaux ( de type « jet-setter rappeur » avec bijoux clinquants et innombrables tatouages). Mais n’est-ce pas aussi parce que le garçon est tout simplement sans rival, qu’il déteste partager sa soif de victoires et qu’il détonne un peu dans le milieu des paddocks avec ses nombreuses prises de position sur la cause animale, l’écologie (en Formule 1, gloups…) ou le racisme ?

GP DE TURQUIE

En tout cas, avec ce Palmarès, il serait bien difficile pour un être humain « normal » de repartir motivé comme jamais sur le projet d’une nouvelle saison. Mais on le sait, ce type de Champions n’est pas comme tout le monde. Et même s’il ne s’est pas encore réengagé pour 2021, car « attiré par la vie d’après« , on fait le pari qu’il sera à nouveau au volant d’un bolide Mercedes pour être définitivement seul au monde avec 8 titres…Tous les fans de F1 que nous sommes l’espérons, surtout quand on lit le message qu’il a adressé aux enfants à l’issue de sa course ( ci-dessous). Allez hop, on croise les doigts et on l’attend ferme la saison prochaine…même ceux qui le détestent…

Retrouve toutes les interviews ici