GP de Styrie : Cette fois, c’est Hamilton le patron ! (+ Vidéo !)

Lewis Hamilton s‘est imposé tranquillement lors du premier Grand Prix de Styrie de l’histoire. Valterri Bottas (Mercedes) et Max Verstappen (Red Bull) montent également sur le podium. Les Ferrari ont dû abandonner en début de course.

GP D'AUTRICHE

Si ce Grand Prix de Styrie, en Autriche, a ressemblé à une promenade santé pour Lewis Hamilton, il a été le théâtre des cauchemars de Ferrari. C’est l’histoire de ce premier Grand Prix de Styrie, qui s’est déroulé sur la même piste que le Grand Prix d’Autriche, qui a eu lieu le week-end passé. Une première en Formule 1. Les qualifications, sous la pluie, avaient déjà vu le champion du monde en titre décrocher la pôle position. Ce dimanche, le soleil est revenu, mais les performances du Britannique n’ont pas changé.

Après un bon départ, il s’est rapidement placé en tête et n’a jamais semblé être inquiété, du début à la fin de la course. S’il a dû laisser sa place de leader lors du 27e tour après son arrêt au stade, son coéquipier Valterri Bottas lui a rendu quelques tours plus tard. Si sa première course de la saison avait été décevante, cette deuxième étape prouve en tout cas au monde de la F1 qu’Hamilton serait bien présent cette année!

Si tout roule pour Mercedes, c’est moins le cas pour Ferrari…Les deux monoplaces italiennes s’étaient déjà montrées peu performantes lors des qualifications ; Sebastian Vettel finissant 10e, Charles Leclerc 14e. L’objectif était donc de grappiller un maximum de places ce dimanche… sauf que Leclerc accrochait son coéquipier dès le premier tour ! Résultat : une course terminée avant même d’avoir réellement commencé pour Ferrari. Au classement des constructeurs, Ferrari a 19 points, pendant que Mercedes en possède déjà 80

Valterri Bottas (Mercedes) a en effet terminé sur la deuxième marche du podium, lui qui a profité des petits problèmes de Max Verstappen (Red Bull). Il s’agit du 54e doublé de l’histoire de Mercedes. Le jeune Néerlandais, qui avait dû abandonner le week-end dernier, arrive tout de même sur la dernière marche du podium et met la pression aux deux pilotes Mercedes au classement général.

GP D'AUTRICHE

Retrouve toutes les interviews ici