ESCRIME - JO 2016 - 2016
lucenay (jean michel) - (fra) -
santarelli (andrea) - (ita) -
 *** Local Caption ***  
FINALE EPEE PAR EQUIPE HOMME

Les Français à la pointe en escrime !

Aujourd’hui, les kids, on a décidé de mettre en lumière un sport dont on ne parle pas souvent mais qui, lui aussi et comme beaucoup d’autres sports peu médiatisés, a permis a la France de briller (avec des belles médailles d’or) dans les Championnats du monde comme aux Jeux Olympiques. Un sport qu’on adore à la rédaction parce qu’il est à la fois technique, tactique, physique et toujours très spectaculaire… L’escrime ! Et ça tombe bien puisque se déroule actuellement à Leipzig, en Allemagne, les Mondiaux 2017. Le point, donc, sur cette compet qui a démarré il y a maintenant une semaine environ… 

 

ESCRIME - 2016 thibus (ysaora) - (fra) - *** Local Caption ***
Ysaora Thibus a visé et touché juste en remportant la médaille de bronze au fleuret individuel féminin.

 

 

Une première médaille en individuel à 35 ans
Et cela a plutôt bien démarré pour la délégation tricolore puisque, dès le vendredi, le sabreur Vincent Anstett et la fleurettiste Ysaora Thibus offraient à la France ses deux premières médailles des Mondiaux. Des médailles de bronze qui étaient également des grandes premières pour ces deux athlètes avec, à la clé, beaucoup d’émotion pour eux comme l’a reconnu Vincent Anstett, lui qui est âgé de 35 ans« Je suis très fier de cette première médaille mondiale. Elle vient valider le travail effectué depuis de nombreuses années. Elle montre que si l’on persévère, on peut. C’est donc beaucoup d’émotion pour moi. Ma première médaille mondiale date de 2005 (bronze par équipes). J’ai dû combiner études, travail et entraînement. Cela a été parfois très compliqué. Il y a deux ans, j’ai décidé avec l’aide de partenaires de me consacrer exclusivement au sabre. C’est à partir de ce moment que ma carrière a pris un tour ascensionnel.(…) Cette médaille, je la voulais absolument. » Le lendemain s’annonçait moins festif pour la France avec l’élimination, dès son entrée dans la compétition, de l’épéiste Yannick Borel, grand favori pour le titre mondial. Heureusement, la sabreuse Cécilia Berder apportait au clan français une troisième médaille de bronze, imitée quelques jours plus tard par les filles du sabre en équipe (Manon Brunet, Charlotte Lembach, Cécilia Berder et Caroline Queroli).

 

Doublé J.O. et Championnats du Monde pour les épéistes
Mais le meilleur était à venir puisque, mardi, la France a empoché sa première médaille d’or lors de ces Championnats du monde grâce aux épéistes Yannick Borel, Daniel Jérent, Ronan Gustin et Jean-Michel Lucenay. Une victoire par équipe aux dépens de la Suisse (45-43) qui permet aux français de réaliser le doublé Jeux Olympiques – Championnats du monde. Un an après son sacre à Rio, l’équipe de France a ainsi confirmé sa suprématie mondiale. Une médaille qui vient s’ajouter aux nombreux titres déjà acquis par les Bleus en épée : six titres mondiaux d’affilée de 2005 à 2011, les trois derniers titres olympiques et un nouvel or mondial en 2014. Impressionnant ! On notera également qu’à l’issue de ce nouveau succès, Jean-Michel Lucenay a décidé, à 39 ans, de « ranger sa lame » et d’arrêter sa carrière. 

 

ESCRIME - JO 2016 - 2016 lucenay (jean michel) - (fra) - naejus (rudy)  jerent (daniel) - (fra) - borel (yannick) - (fra) - obry (hugues) grumier (gauthier) - (fra) - *** Local Caption ***   FINALE EPEE PAR EQUIPE HOMME FRANCK SEGUIN
Les épéistes français… une équipe en or !

 

A l’heure où nous écrivons ce papier, la délégation française affichait 6 médailles à son compteur. L ‘équipe de France masculine de Fleuret ayant à son tour remporté une médaille de bronze face à la Russie (45 à 37). Quand on vous le dit, les kids, que l’escrime est une discipline dans laquelle la France fait partie des toutes meilleures nations mondiales. Pourvu que ça dure ! 

Retrouve toutes les interviews ici