Formule 1 / GP d’Italie : Pierre Gasly victorieux à Monza ! (+ Vidéos)

Depuis qu’il a franchi la ligne d’arrivée du circuit de Monza en vainqueur, il vit un rêve éveillé. Et nous avec. Pierre Gasly  a remporté dimanche le Grand Prix d’Italie au volant de son AlphaTauri après une course haletante qui nous a fait chavirer de bonheur. 24 ans qu’un français (Olivier Panis à Monaco en 1996) n’avait pas remporté de Grand Prix en Formule 1. 

Le scenario de ce Grand Prix d’Italie a été complètement fou avec notamment une pénalité pour Hamilton qui a eu la mauvaise idée d’emprunter la voie des stands alors qu’elle était fermée puis l’interruption de la course après un accident effrayant, mais heureusement sans gravité, du pilote monégasque Charles Leclerc (Ferrari).

GRAND PRIX D'ITALIE

C’est alors que le rêve a commencé à se construire quand le pilote Normand de 24 ans a ensuite pris la tête après le deuxième départ (profitant de l’arrêt de Hamilton pour respecter sa pénalité) puis qu’il ait su résister, malgré la grande usure de ses pneus, à la remontée de Carlos Sainz qui a terminé dans ses roues. Ce Grand Prix est en tout cas celui de la « Nextgen » puisque Lewis Hamilton (7e de la course), Valtteri Bottas (Mercedes, 5e de la course ) et Max Verstappen (Red Bull) sont pour une fois éjectés du podium où l’on retrouve Pierre Gasly , Carlos Sainz (McLaren) et Lance Stroll !

Cette victoire française en Grand Prix de Formule 1, que chacun d’entre nous espérait depuis si longtemps, est tout sauf le fruit du hasard et elle révèle enfin au grand jour les qualités hors normes d’un pilote qui s’est construit, année après année, d’une manière très méthodique. Pierre est tombé tout petit dans la marmite du sport automobile. Et oui, les kids, dans la famille Gasly, on demande…le papy, membre de l’équipe de France de karting au début des années 1960; on demande ensuite la mamie, championne régionale de Normandie dans la même discipline. Puis le papa,…qui a été sacré champion de France d’endurance ! Et l’on pourrait continuer avec les quatre grands frêrots qui pratiquent régulièrement le karting. On comprend pourquoi le petit dernier s’est mis dans un kart dès l’âge de 9 ans

  GRAND PRIX D'ITALIE

Âgé de 16 ans, on le retrouve ensuite en formule Renault 2.0 où Gasly tape dans l’œil de l’écurie Red Bull qui décide de l’intégrer dans junior team deux ans après (2014). L’année d’après, Pierre devient le pilote réserve de l’écurie, puis remporte en 2016 le titre de champion du monde en GP2 Series qui ne lui offra pourtant toujours pas les portes de la Formule 1 chez Toro Rosso…Pierre décide alors de s’exiler en Super Formula, au Japon.

GRAND PRIX D'ITALIE

Bonne pioche puisqu’il y réalise des exploits avec une deuxième place au classement général avant la manche finale à Suzuka. Mais le Français ne peut pas lutter pour le titre puisque la course est annulée en raison d’un typhon ! Tant pis,… mais cette fois-ci, les dés sont jetés et ses perfs’ l’envoient enfin en F1 !

Il rejoint donc la team Toro Rosso à la fin de la saison de F1 2017.  Et c’est en 2019 qu’il est enfin titularisé chez Red Bull aux côtés de Max Verstappen. Mais l’aventure durera moins d’une saison puisqu’à cause de résultats jugés en dents de scie, il est remplacé par Alexander Albon et « relégué » chez Toro Rosso, devenue cette saison Alpha Tauri.

GRAND PRIX D'ITALIE

Ce parcours hors normes, bien que non linéaire, a en tout cas permis à Pierre Gasly de se forger un sacré mental pour rentrer dimanche dans la légende française du sport automobile en devenant le 13e français vainqueur d’un Grand Prix. Et avec sa victoire, il pointe désormais à la 8e place au classement des pilotes cette saison. Pierre est bien décidé à continuer de nous faire rêver. Chez AlphaTauri cette saison et sans aucun doute à court terme dans une écurie bien plus prestigieuse.

Retrouve toutes les interviews ici