Fabio Quartararo a le Moto GP dans la peau ! (+ Vidéo !)

Fabio Quartararo est arrivé seulement l’année dernière dans la reine des compétitions de moto et il impressionne déjà. On a l’impression que le Niçois était prédestiné à rouler en MotoGP.

GP D'ESPAGNE

Selon Eric Mahé, l’agent du jeune Fabio Quartararo (21 ans), ses débuts en MotoGP n’ont pas transformé son poulain. Ils ont surtout servi à montrer son talent aux yeux du monde entier. Lorsque le Niçois est arrivé au sein de l’équipe Petronas SRT et qu’il a pris le guidon de la M1 Yamaha, il a commencé à devenir visible. Rien de plus. Rossi et Marquez, ses aînés, sont passés par différentes catégories avant de jouer dans la plus haute. Pas Quartararo, qui n’a pas attendu d’être champion à l’étage inférieur pour attendre de faire ses débuts en MotoGP.

Son père le décrit comme mature pour son âge, grâce à son expérience de la piste et son parcours de vie. Ce qui l’aide dans ses relations avec des pilotes plus âgés. Et il a encore grandi au sein de Yamaha SRT, où il débute sa deuxième année. La reprise a été compliquée pour pas mal de pilotes le week-end dernier, à Jerez. Mais pas pour Fabio Quartararo, qui s’est imposé et qui a semblé passer la ligne d’arrivée sans aucun pépin physique. Ce n’est pas le fruit du hasard ; le jeune homme travaille son corps tous les jours.

Depuis l’année dernière, le Niçois s’entraîne avec l’aide de Sergio Barea, un triathlète espagnol avec qui il avait déjà travaillé par le passé. Pendant le confinement, le pilote n’a jamais cessé de se préparer. Cette période lui a aussi appris à se canaliser, lui qui ne tient pas en place dans la vie de tous les jours, et qui a été contraint de rester à Andorre pendant plusieurs semaines. Ce vendredi, Quartararo a terminé 13e des essais libres du Grand Prix d’Andalousie. Ce qui ne l’a pas vraiment perturbé. Il gère de mieux en mieux ses émotions.

Pour sa quatrième course en MotoGP, l’année passée, il décrochait sa première pole-position. Son premier podium ? Avant même la mi-saison. Sa première victoire, le week-end dernier, devrait en appeler d’autres.

GP D'ESPAGNE

Retrouve toutes les interviews ici