Dans l’oeil du Tigre

On l’a appris récemment, les kids, le golfeur Tiger Woods va retrouver le chemin de la compétition à la fin du mois de novembre en disputant le « Hero World Challenge« … Une nouvelle qui n’est vraiment pas passée inaperçue car – certains d’entre vous ne le savent peut-être pas – Tiger Woods  a tout simplement été n°1 mondial. Mieux, il a tout simplement révolutionné ce sport avec son style unique, à la fois flamboyant et athlétique. Considéré comme l’un des meilleurs golfeurs de tous les temps, il a également contribué à rendre populaire une discipline qui jusque là paraissait réservée à une certaine « élite ». A la rédac, on a donc décidé de profité de ce retour au premier plan du « Tigre », comme on le surnomme, pour vous proposer un portrait de ce champion exceptionnel…

 

 

Tiger Woods est de retour sur les greens… pour le plus grand plaisir de tous les amateurs de golf.

 

Un palmarès incroyable
Ces dernières années, il faut bien reconnaître que Tiger Woods a plus souvent vu son nom à la « une » des faits divers plutôt que dans la rubrique sport. Il faut dire, aussi, que le golfeur américain a dû aussi faire face à de nombreuses blessures. Entre les opérations du dos, des genoux, les convalescences… cela ne l’a pas aidé à retrouver le niveau qui était le sien. Alors on va passer sous silence cette période un peu « sombre » pour ne s’intéresser qu’au sportif… Et quel sportif ! Arrêtons-nous sur son palmarès… Passé pro en 1996, il a été numéro un mondial pendant 683 semaines cumulées. un record ! Vainqueur de 14 tournois majeurs, il a également remporté 47 titres sur le PGA Tour (saison régulière), 18 WGC (World Golf Championships), 8 tournois sur le Tour européen. Enfin il a, à deux reprises, en 2007 et 2009, gagné la FedExCup.

 

Un véritable prodige
Tiger Woods (qui se prénomme en réalité Eldrick) est né le 30 décembre 1975 à Cypress en Californie. Il commence à jouer au golf dès l’âge de 2 ans. En 1984, à 8 ans, il remporte le Junior World Golf Championships dans la catégorie des garçons de 9-10 ans. Au final, il remportera le Junior World Golf Championships à six reprises dont quatre fois consécutivement de 1988 à 1991. Son surnom (Tiger) lui viendrait d’un ami de son père, un soldat vietnamien qui a combattu avec lui durant la guerre du Viêt Nam. Au fil des tournois junior et amateur, il se fait de plus en plus souvent appelé « Tiger Woods ». Et lorsqu’il fête ses 21 ans, il change officiellement son prénom de Eldrick à Tiger.

 

Un ambassadeur pour le golf partout dans le monde
En août 1996, Tiger Woods remporte son 3e US Amateur Championship d’affilée après avoir donc connu la même réussite chez les juniors. Dans la foulée, il devient professionnel et 42 jours seulement plus tard, il décroche sa première victoire sur le PGA Tour au Las Vegas Invitational. Il récidive, deux semaines après, à l’occasion du Disney World Classic. Fin 1996, il est élu le sportif de l’année par le magazine « Sports Illustrated » mais aussi recrue de l’année sur le PGA Tour. Très vite, les plus grandes marques s’intéressent à lui et Tiger Woods signe ses premiers contrats publicitaires. Nike lui offre, par exemple, un contrat de 50 millions de dollars sur cinq ans. Des contrats qui ne vont aller qu’en augmentant avec les années et les victoires. En 2009, Tiger deviendra d’ailleurs le premier sportif à franchir la barre d’un milliard de dollars de gains. Même si Tiger Woods a été le premier à profiter de tout cet argent, sa renommée a également permis au golf dans son ensemble d’être de plus en plus médiatisé. Car les exploits du « Tigre » ont fait s’envoler les audiences télé. Mieux, Tiger Woods a contribué à populariser le golf partout dans le monde – et notamment en Asie – et même à le démocratiser. C’est-à-dire à le rendre accessible au plus grand nombre.

 

 

Tiger Woods a marqué l’histoire du golf par sa précocité, son talent et ses coups incroyables.

 

Plus jeune n°1 mondial de l’histoire
En avril 1997, Tiger Woods remporte le célèbre Masters en établissant 20 records… dont celui de la victoire la plus large (avec 12 coups d’avance sur le deuxième) et celui du meilleur score (-18). Cette même année, il gagne trois autres tournois et devient, le 15 juin 1997, numéro un mondial… le plus jeune de l’histoire du golf. Son accession à la première place mondiale, 42 semaines seulement après être devenu professionnel, est tout simplement un record de rapidité.  Il est élu joueur de l’année sur le PGA Tour devenant le seul golfeur à gagner ce trophée l’année suivant sa saison recrue. De l’US Open 2000 au Masters 2001, Tiger Woods a remporté les 4 tournois majeurs d’affilée (à cheval sur deux saisons)… Un exploit jamais réalisé que le monde du golf a qualifié de « Tiger Slam ». Mais le record qui lui tenait vraiment à cœur – dépasser les 18 titres majeurs d’une autre légende du golf (Jack Nicklaus), Tiger Woods ne pourra certainement jamais le battre. Car, à présent âgé de plus de 40 ans, le Tigre ne « rugit plus » et n’a plus enregistré de victoire majeure depuis 2008. Une éternité !

Allez hop, on conclue cet article avec certains des meilleurs coups du Tigre sur les greens ! Des coups magiques !

 

 

Retrouve toutes les interviews ici