Cyclisme : Casse-tête à venir !

Alors que la saison 2020 de cyclisme est déjà difficile à organiser à cause de la pandémie de coronavirus, la cuvée 2021 risque, elle aussi, de connaître des problèmes…Notamment si la course en ligne des Jeux olympiques reste programmée en même temps que le Tour de France.

CARCASSONNE/MONTPELLIER

Le coronavirus a déjà bien déformé le calendrier de cette saison. Mais il pourrait donc également toucher celui de la saison prochaine. Vous le savez certainement les kids, le Tour, cette année, à été reporté au 29 août ( il se terminera le 20 septembre ). D’autres courses restent à placer, mais le plus gros du chantier se situe plus loin.

Comme le Tour, ce sont l’Euro de football et les Jeux olympiques qui ont été reportés. Pas de quelques semaines, mais bien d’une année, car les deux compétitions se tiendront en 2021. Cette année, le Tour devait commencer plus tôt ( le 27 juin ), pour permettre aux coureurs concernés de se rendre à Tokyo pour les JO qui devaient démarrer juste après la fin de la Grande Boucle. 

PONT DU GARD/GAP

Mais l’année prochaine, le Tour se finira le 25 juillet tandis que les Jeux commenceront… le 23 juillet. Vous l’imaginez bien, impossible de se trouver en France et au Japon en même temps ( si jamais certains d’entre vous y arrivent, les kids, on veut bien que vous contactiez la rédac’, on a des choses à vous dire ). Pour contrer ce problème, l’Union cycliste internationale a donc demandé aux organisateurs du Tour de France d’avancer la date du départ, comme ce devait être le cas cette année. 

EMBRUN/VALLOIRE
Mais un nouveau problème se pose… Le départ doit être donné au Danemark, à Copenhague. Or, le 28 juin, la ville doit accueillir un huitième de finale de l’Euro, après avoir accueilli plusieurs matchs de poule les deux semaines précédentes. Il sera donc bien compliqué pour la capitale du Danemark d’organiser les deux événements en si peu de temps. Pour l’équipe de France de Julian Alaphilippe, Thibaut Pinot et Romain Bardet, qui vise l’or olympique, mais aussi pour tous les autres, l’avenir reste donc encore particulièrement flou.

Retrouve toutes les interviews ici