Au cœur de la Caravane du Tour de France avec Krys ! (+ Vidéos)

Comme vous le savez, les kids, Le Tour de France 2021 s’est terminé dimanche soir sur les Champs-Élysées avec une victoire de Wout Van Aert (Jumbo Visma). Et oui, le coureur belge a enchaîné après le contre-la-montre de la veille et triple la dose quand on inclut l’étape de la double ascension du Mont Ventoux. De son côté, Tadej Pogacar (UAE – Team Emirates) a dominé de la tête, des épaules et des mollets cette Edition 2021 en remportant trois maillots distinctifs : le Jaune, celui à Pois et le Blanc !

 

En parlant du Maillot Blanc… on est pas peu fier à la rédac’…son Partenaire officiel, Krys, a invité les kopkids à venir découvrir l’ambiance de la caravane du Tour sur la 20ème étape entre Libourne et Saint-Émilion ! Trop d’la balle ! Dès qu’il a connu la nouvelle, Matthias a souhaité être notre envoyé spécial et il a pris les jambes à son cou pour s’y rendre. Et vu sa passion pour le cyclisme, on peut vous dire, qu’il y est allé vite, ahaha !! Il va donc pouvoir nous faire partager un retour inside de la Caravane ! Mais d’abord petite présentation du Partenaire Krys qui nous a offert cette magnifique opportunité. 

 

Krys et le Tour de France, une histoire partie pour durer

C’est la 8ème année que Krys est présent sur le Tour de France en tant que Partenaire opticien officiel et 7 ans que c’est un Partenaire majeur et le Parrain du Maillot Blanc. C’est cette  année que Krys devient Partenaire « Optique et Audition », et cela  jusqu’en 2023 minimum. Sur cette 108ème édition de la Grande Boucle, Krys a lancé l’opération « L’Étape en Blanc ». C’est une action inédite de soutien à la jeunesse qui a été organisée le jour des résultats du bac (6 Juillet) sur la 10ème étape. Le public a été invité ce jour-là à porter le maillot blanc de « L’Étape en Blanc » et pour chaque maillot porté, celui-ci a été valorisé en 2h de soutien pour les enfants en difficultés scolaires ! L’opération a eu un succès fou et ce sont 30 000h de soutien scolaire qui ont été financées ! Trop chouettu !  

 

Au sein de la caravane du Tour, une journée inoubliable

Au tour de Matthias de prendre sa plume (numérique) pour nous raconter sa journée dans la caravane avec Krys ! :

« La journée commence. Je me rends sur le parking de la caravane pour rejoindre l’équipe Krys avec laquelle je vais passer la journée. Rdv 10h30 pétantes et pas une seconde de retard ! Un événement comme le Tour est réglé comme une horloge Suisse et c’est bien sûr similaire pour la caravane. Je rencontre Thomas, le conducteur du char sur lequel je vais être pendant toute la durée de l’étape. Je peux aussi assister aux derniers préparatifs avant que l’imposante caravane ne se mette en marche. Mais avant de prendre la route, il y a une tradition ! La chorégraphie des caravaniers ! Elle a d’ailleurs été instaurée par Krys et est vite devenue un incontournable avant chaque début de défilé ! L’ambiance est incroyable, les kids, de quoi motiver les troupes pour la journée ! (vidéo ci-dessous).

 

À 11h30, les chars se mettent en marche pour commencer le défilé. Et avant même d’avoir dépassé la ligne de départ, je m’aperçois qu’il y a un monde de dingue sur les trottoirs ! Impressionnant ! Et dès qu’on entre sur le parcours officiel de l’étape, je n’en crois pas mes yeux avec cette foule incroyable massée contre les barrières ! Les gens ont sûrement dû se mettre en place depuis plusieurs heures alors que le premier coureur à s’élancer va arriver dans plus de 2h ! C’est là que je me rends vraiment compte de l’engouement que produit le Tour de France. Bien qu’habitué de la Caravane, Thomas me confie quand même que sur les 3 semaines de course, c’est l’étape où il a vu le plus de monde au bord des routes. Je prends conscience de la chance que j’ai, d’autant plus que le soleil et le parcours assez court (30km) offrent des conditions parfaites pour profiter à fond de l’événement. 

 

Tout au long de l’étape, Thomas me livre quelques petites anecdotes…On commence avec les « moins cools »…L’une des étapes la plus terrible pour lui a été celle arrivant à Tignes, principalement à cause du froid et de la pluie. Il avait fini les pieds dans 3-4cm d’eau ! Mais plus de peur que de mal, les kids, ses pieds ne se sont pas palmés et se sont vite séchés…Une autre chose « à risques » dont il me fait part : le comportement de certaines personnes sur les bords des routes qui sont prêtes à tout, mais à tout, pour obtenir des goodies. Après avoir évité à plusieurs reprises d’écraser certains pieds bien trop avancés sur la route, il n’a pas compté le nombre de fois où son rétro s’est rabattu…Ces personnes restent heureusement une très faible minorité et Thomas me confie aussitôt que les étapes où le public est en masse sont les plus agréables, car il n’y a pas le temps de s’ennuyer ! Mais vous êtes prévenus pour l’année prochaine, les kids, la sécurité avant tout ! 

L’ensemble du cortège de la Caravane du Tour fait sa parade sur le parcours du contre-la-montre Libourne-Saint Emilion entre 11h30 et 13h, puis retourne tout de suite au parking pour se préparer directement à partir, direction Paris. Pas le temps de se reposer pour rallier la capitale dans la foulée ! De mon côté, avec déjà plein d’étoiles dans les yeux, je retourne vers la ligne de départ pour profiter de l’ambiance d’une autre manière et surtout pour encourager ces champions !

Allez hop, j’en profite pour vous donner un petit conseil pour l’année prochaine, les kids. Si vous voulez des goodies et que vous êtes dans la ville d’arrivée, placez-vous au moins 200m avant la ligne d’arrivée. Après cette distance, la caravane n’a plus le droit de klaxonner, de mettre de la musique et ne peut plus lancer de cadeaux afin de réduire au maximum les nuisances sonores et visuelles pour la télévision. 

Cette journée a tout simplement été incroyable pour moi, et je tiens une nouvelle fois à remercier Krys d’avoir invité les kopkids à participer à cette immense fête du sport qu’est le Tour de France avec ses coureurs, son public et sa caravane ! A l’année prochaine et pensez aussi à venir nous voir sur Facebook, les kids !

Retrouve toutes les interviews ici