lavillenie perchiste

Les percheux de Clermont à Shangaï

Les perchistes en jargon athlé, on les appelle « les percheux », les coureurs de fond ou de demi-fond , on les appelle « les fondus ». Les marcheurs, on les appelle pas…( ou trop rarement, malheureusement..) et les lanceurs,.. ben,…on les appelle les lanceurs, on leur donne pas de surnom, on n’est pas fous quand même…
renaud lavillenie perchisteBon, revenons donc aux « percheux ».. Notre « extra terrestre » Renaud Lavillenie fait donc partie du groupe des percheux de Clermont entraîné par Philippe d’Encausse ( ancien percheu lui-même et finaliste olympique quand même !) et Renaud débutait samedi sa Ligue de diamants à Shangaï.

Bien qu’il ait dû se contenter de la 2ème place avec un saut à 5,83m derrière un très bon américain (Sam kendricks, 5,88m), Renaud ne paraissait pas plus préoccupé que cela, bien au contraire, il nous arborait un splendide sourire des familles ! Bon, il nous fait un peu d’intox, Renaud maintenant ? Il commence à nous jouer un rôle ou quoi ? Ben non, pas du tout ! C’est pas du tout le genre de la maison, les kopkids le savent bien et c’est d’ailleurs pour cela qu’ils l’apprécient.

Non, non, la raison de ce grand sourire c’est que 5,83m est d’abord une perf très honnête pour un début de saison et aucunement une déception (il faut du temps pour les réglages, surtout à la perche où c’est un saut en trois dimensions !) mais surtout parce que son copain d’entraînement, Stanley Joseph, a fini 4ème en franchissant 5,70m, battant ainsi son record de 5 cm et réalisant ainsi le minima de qualif pour Rio ! Et le Renaud, il était tout simplement super content pour son poto ! Ce qui n’est pas peu dire car Stanley n’en revenait toujours pas quelques heures après son concours et n’avait toujours pas de mots pour qualifier son immense bonheur.

Nous, les kopkids, on partage aussi cette joie car l’on savait (grâce à notre réseau d’espionkopkids hyper sophistiqué) que Stanley était un peu « bloqué » depuis quelques saisons, qu’il ne concrétisait pas sa progression physique et on est maintenant sûrs qu’à 24 ans, c’est un nouveau départ pour lui ! Quant à Renaud, après quelques petits réglages à effectuer, ça va aller très très haut et très vite !

Retrouve toutes les interviews ici