ATHLETISME - MEETING DE LAUSANNE - 2017 - LIGUE DE DIAMANT
lavillenie (renaud) - (fra) -
  *** Local Caption ***

Lavillenie le plus haut perché ?

Les kids, vous le savez, depuis que Paris est annoncée comme la ville qui devrait accueillir les Jeux Olympiques de 2024, votre rédac a décidé de mieux vous faire connaître quelques-unes des disciplines qui figurent au programme officiel des J.O. d’été. Et après la « découverte » du rugby à 7 on poursuit « notre route » avec un sport totalement différent puisqu’il s’agit du… saut à la perche ! Bon, on l’avoue, nous n’avons pas choisi cette discipline « au hasard »… Car aujourd’hui, à Londres où se disputent les Championnats du Monde d’athlétisme, va se dérouler le concours du saut à la perche justement. Avec une vraie chance de médaille française puisque Renaud Lavillenie qui détient le record du monde du saut à la perche va tenter de conquérir un titre qui, pour le moment, lui a toujours échappé… 

 

 

 

ATHLETISME - 1994 bubka (serguei) - (ukr) - record du monde à 6.14 M.
Véritable « Tsar » de la discipline Bubka a détenu le record du monde du saut à la perche pendant 21 ans.

 

Lavillenie « efface » Bubka des tablettes
D’ailleurs, les kids, savez-vous quel est ce record ? Non ? Et bien la barre franchie par Renaud Lavillenie s’élevait à 6,16 m. Il était alors le quatrième français de l’histoire à battre un record du monde de saut à la perche. Mais celui-ci était un peut « spécial » puisqu’il était détenu depuis de nombreuses années par l’homme qui avait franchi pour la première fois la barre mythique des 6 mètres et qui est considéré comme le « Usain Bolt » de la perche… l’ukrainien Sergueï Bubka.  Six fois Champion du Monde, Champion Olympique et champion d’Europe, le « Tsar » Bubka a battu trente-cinq records du monde de la discipline entre 1984 et 1994 (17 fois en extérieur et 18 fois en salle) et détenu pendant 21 ans le record du monde avec un saut à 6,15. Et c’est d’ailleurs dans la même ville où Bubka avait réalisé ce record, à Donetsk, en 2014 et sous les yeux du russe en personne que Lavillenie est devenu l’homme le « plus haut du monde ». 

 

 

 

De l’objet pratique au sport ludique et spectaculaire
Le premier athlète a avoir établi un record du monde officiel de saut à la perche était américain avec un saut à 4,02 mètres. On était, alors, en 1912 et il s’appelait Marc Wright. A Rio, lors des derniers J.O. c’est le brésilien Thiago Braz Da Silva qui a créé la sensation en remportant la médaille d’or devant Lavillenie avec un saut à 6,03 m soit… 10 cm au-dessus de son record personnel ! Pour la petite histoire, sachez les kids que le saut à la perche était déjà utilisé dans la Grèce Antique mais, dans la vie quotidienne, pour franchir un pont ou une haie. En Crète, c’était pour sauter au dessus de… taureaux !  Au Moyen-Age, les soldats avaient également recours à cette technique pour franchir les mûrs d’enceintes de certains châteaux. Mais à l’époque, la perche était en bois et donc ne pouvait pas se plier ! Au XVIIIème siècle, apparaît au Pays-Bas un jeu consistant à franchir une rivière à l’aide d’une longue perche de 6 à 8 mètres. Il faut attendre 1866, en Angleterre, pour voir apparaître le premier concours de saut à la perche lors des Championnats d’Angleterre d’athlétisme. L’année suivante, les premiers records sont enregistrés et les compétitions se multiplient dans le monde entier. En 1877, la discipline fait partie des Championnats des Etats-Unis cette fois. Sauf que la réception se fait dans le sable et… debout pour éviter les risques de blessure. Et, en 1896, le saut à la perche est officiellement inscrit au programme des J.O par le Baron Pierre de Coubertin, « père » des Jeux Olympiques Modernes. L’américain William Hoyt devient alors le premier champion olympique de perche de l’histoire avec un saut à 3,30 mètres.

 

 

(usa) medaille d'or - richards (bob)
Le saut à la perche est une des disciplines de l’athlétisme qui a le plus évolué au fil des années, d’un point de vue technique comme au niveau du matériel utilisé.

 

Coureur, sauteur et gymnaste à la fois
Les perchistes comme on les appelle sont des athlètes particulièrement complets. Car cette discipline nécessite de la vitesse, de la détente, de la coordination, de la force, de la concentration, un mental d’acier et une bonne dose de sang-froid. Maurice Houvion, grand entraîneur de saut à la perche français, disait d’ailleurs que le perchiste était à la fois un coureur, un sauteur et gymnaste. Figurant également parmi les épreuves du décathlon (ndlr : c’est la 8ème !), le saut à la perche est certainement une des disciplines de l’athlétisme qui a profité le plus des progrès techniques. Ce qui explique aussi pourquoi les perchistes vont de plus en plus haut. Avec, notamment, des évolutions dans les matériaux utilisés pour la fabrication des perchesbois, bambou, aluminium, fibre de verre... Ainsi, les perches en fibre de carbone, développées par la NASA pour un programme spatial ont permis à l’américain Georges Davis d’établir un nouveau record du monde en 1961 avec un saut à 4,83 m puis à son compatriote Brian Sternberg de franchir pour la première fois une barre à 5 mètres en 1963. On espère tous qu’aujourd’hui, c’est notre Renaud Lavillenie qui « s’envolera » le plus haut de tous pour, enfin, devenir Champion du Monde de saut à la perche ! 

 

 

Retrouve toutes les interviews ici