La Légende Carl Lewis est en France ! (+Vidéos)

Whaouuu ! Monsieur Carl Lewis est de passage en France et ça, à la rédac’, on aime car on est fans absolus de cette Légende du sport mondial qui est peut-être LE sportif du siècle devant même des Supers Héros comme Pelé, Mohamed Ali ou encore Michael Jordan ! On s’est dit que c’était une bonne occasion de vous rappeler l’incroyable Palmarès de l’athlète Américain.

On va commencer par faire simple en vous disant que Frederick Carlton Lewis dit Carl Lewis, est né à Birmingham (Alabama) le 1er Juillet 1961 et que sa carrière d’ancien athlète supersonique s’est étalée au niveau international entre 1979 et 1996. Côté pistes, ses disciplines de prédilection étaient le saut en longueur, le 100m, le 200m et le relais 4x100m et il a tout simplement remporté DIX médailles olympiques, dont neuf en or ( 2 sur 100 mètres, une sur 200 mètres, 2 sur 4×100 mètres et quatre en saut en longueur ! ) ainsi que DIX médailles aux championnats du Monde d’Athlétisme, dont huit en or ! 

200 M HOMMES.

Carl débute l’Athlé à l’âge de 13 ans, en catégorie « Benjamins », en se faisant d’abord les pointes sur les planches de saut en longueur même s’il touche déjà aux épreuves de sprint. Il devient rapidement un des meilleurs sauteurs du monde dès cadet et il décide d’aller, en 1979, dans ce que l’on pourrait appeler ici un « sports-études », à Houston. C’est dès 1981 que l’élève surdoué se révèle au grand public en remportant son premier titre universitaire pour Houston ( il en remportera cinq autres par la suite ) puis deux titres américains en longueur et sur 100 mètres. Il devient l’homme le plus rapide du monde en parcourant le 100 mètres en 10 secondes. Il remporte aussi le trophée du meilleur sportif amateur américain.

« La bête » de jump, de vitesse et au mental d’acier était bel et bien lancée et personne ne pouvait l’arrêter. Jusqu’en 1992, il deviendra donc six fois champion du monde du 100 mètres (il court en 9s93 en 1988 et en 9s86 en 1991) et se classe systématiquement parmi les trois meilleurs sprinters mondiaux. N’ayant surtout pas abandonné le saut en longueur ( qui reste sûrement la discipline où il a le plus marqué les esprits tant il avait de la marge sur ses autres concurrents ), Carl Lewis remporte six titres de champion du monde dans cette épreuve, et ne descend jamais en dessous de la seconde place…sachant que la seule fois où cela lui est arrivé, c’était en Finale des Championnats du Monde à Tokyo en 1991 où il réalisa 8,91 m pendant le concours où Mike Powell battit le record du monde avec 8,95 m (record du monde toujours actuel ) ! Et si l’Athlé est un sport individuel, Carl aimait aussi le collectif en récoltant les médailles avec le relais 4×100 mètres (Championnats du monde de 1983, 1987 et 1991).

En 2013, Carl Lewis « boucle la boucle » en décidant de retrouver ses premières amours ( non, y a pas de faute d’orthographe… « amour » se met au féminin quand on l’utilise au pluriel ) puisqu’il accepte la proposition de l’Université de Houston, là même où il avait commencé à construire sa Légende, en prenant un poste d’entraîneur de l’équipe d’athlétisme. Dîtes-nous, les kids, le bac en poche, ça vous dirait pas d’aller prolonger vos études au Texas…?

Retrouve toutes les interviews ici