Diamond League : Karsten Warholm, roi de Norvège et du Monde ! (+ Vidéo)

Cette nouvelle étape de la Diamond League, organisée jeudi soir à Oslo (Norvège), était une compétition parfaite pour parfaire sa préparation à 3 semaines du début des Jeux Olympiques de Tokyo et voir comment se portait la concurrence. Mais certains ont fait plus que se préparer,…comme un certain Karsten Warholm

Superstar chez lui et superstar mondiale

Karsten Warholm était de retour dans son pays natal avec cette manche de Diamond League. Et on peut dire que ce retour au bercail lui a donné des ailes ! Présent sur sa course de prédilection, le 400m haies, le Norvégien n’a pas tergiversé et il est parti sur un rythme d’enfer. Ce même rythme qu’il a réussi à maintenir tout au long du tour de stade. Avec une fin de course phénoménale, il réalise « tout simplement » une course historique pour un chrono démentiel !!! 46s70 !! Nouveau Record du Monde !! Il efface la marque de l’Américain Kevin Young (46s78) réalisée aux JO de Barcelone en 1992. Warholm s’avance maintenant vers Tokyo en tant que grandissime favori car on ne voit personne capable d’être un adversaire à sa hauteur.

 

Duplantis, toujours aussi perché !

En tant que voisin, le Suédois Armand « Mondo » Duplantis n’était pas très dépaysé en venant à Oslo. Et ça s’est ressenti sur le sautoir de perche. Il remporte encore une fois de superbe manière ce nouveau concours avec une barre effacée à 6m01. Une performance devenue basique pour lui, tellement il est impressionnant ces derniers temps ! Il vient d’enchaîner 3 concours à plus de 6m, et c’est tout sauf anodin si on compare ce niveau de perf’ avec celui de la concurrence. Dans le concours, l’Américain Sam Kendicks est quand même allé prendre la 2ème place avec 5m91. Derrière, c’est la fratrie Lavillenie qui s’est disputée la 3ème place. Renaud a pris le meilleur sur son cadet Valentin, 5m81 pour 5m71. On savait que Mondo Duplantis était déjà considéré comme le grandissime favori pour les JO de Tokyo, mais vu son récent niveau de régularité, il faudrait un cataclysme pour qu’il ne remporte pas la médaille d’or.

 

Allez hop et comme d’hab’, on se refait les meilleurs moments de cette soirée de Diamond League en vidéo. Et n’oubliez pas de venir nous suivre sur Facebook, les kids !

Retrouve toutes les interviews ici